Je voudrais être mangé
Mais seulement par mes amis
Je voudrais être dévoré
Mais seulement après mon décès
Sans pleurs et sans procès
Tout grillé et tout tranché
Dans les autres, vivre, ainsi continuer
Dans leurs têtes pour m'incorporer
Je voudrais être mangé
Mais seulement par mes amis
Au coin d'un feu, endroit déserté
Jusqu'au dernier morceau fini
Pour une nouvelle gastronomie
Le cadeau de ma mort
Le cadeau de mon corps
Pour un orgasme alimentaire
D'une bonté élémentaire
Je voudrais être dévoré
En marmite ou en poêlée
Par des personnes estimées
Fi de la pierre tombale
Fi des cendres en bocal
Devenir la femme qui me croque
Devenir l'homme qui me troque
Pour enfin le grand roque
Je voudrais être mangé
Sans la moindre idée de choquer
Je voudrais être dévoré
Partager mon corps, enfin fêté





Patrice Faubert ( 1985 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien, Pat dit l'invité sur "hiway.fr"




I want to be eaten
But only by my friends
I want to be eaten
But only after my death
Without tears and without trial
Any and all grilled sliced
In others, live and continue
In their heads for me to incorporate
I want to be eaten
But only by my friends
At the corner of a fire, deserted place
Until the last finished piece
For a new food
The gift of my death
The gift of my body
For a food orgasm
In basic goodness
I want to be eaten
In a pot or pan fried
Estimated by persons
Ignore the tombstone
Fi ashes in a jar
Become the woman who crunches
Become the man who swapped
Finally the castling
I want to be eaten
No idea shock
I want to be eaten
Share my body finally celebrated





Patrice Faubert (1985) puète, peuète, pouète, paraphysicien, Pat said the guest on "hiway.fr"