Cracher en pleine face
Pas de pile, toujours face
Des Sarkozy
Des Balkany
Des Macron
Des Mélenchon
Des Chirac, Hollande, Le Pen
Et tant d'autres haines
En France, dans le monde
L'immonde qui nous inonde
Des cela ou des ceci
Toute une saloperie certifiée
Toute une fumisterie décorée, voire adulée
S'il y avait encore du vrai populo
Au poteau et douze balles dans la peau
L'éternel coup d'Etat de la bourgeoisie
Avec Macron, en France, 1789 rajeunit
Mais plus contre l'aristocratie, cette fois
Mais contre les classes populaires, comme il se doit
Le coup d'Etat des bourgeoisies
La bourgeoisie artistique
La bourgeoisie scientifique
La bourgeoisie journalistique
La bourgeoisie politique
La bourgeoisie de télévision et radiophonique
La bourgeoisie commerçante
La bourgeoisie militante
La bourgeoisie toutes catégories
Bobo, c'est débile, car plus indéfini
Cracher à la gueule
De tout ce que l'anarchie dégueule
Des organisations libertaires bureaucratiques
Des syndicats libertaires bureaucratiques
Quand l'anarchisme est contre l'anarchie
Et tout cela, l'anarchie le chie
Comme aussi le terme de travesti
Car aucun besoin du défini
Transformisme, évolutionnisme, tout est travesti !
Ainsi
Pakicetus, l'ancêtre de la baleine
30 cm de long, quatre pattes, et la mer comme aubaine
De cinquante millions d'années
Et des millions d'années pour se tranformer
Voilà bien encore du travesti
D'un petit mammifère terrestre, et oui
Pourtant, nous avons notre baleine d'aujourd'hui
Et pourquoi donc tout comparer
Et pourquoi, ainsi, tout rivaliser
L'on devrait ainsi, comme l'on veut, pouvoir s'habiller
Mais l'anarchisme aussi, compare encore
Alors que toute étiquette, l'anarchie, la sort
L'anarchisme a des organisations
L'anarchisme a des syndicats
Entre tout cela, peu de soudure
L'on ne peut pas se voir en peinture
Et très vite
Elle revient la bureaucratisation
Elle revient l'interdiction
Et l'on reviendrait au point de départ
Du capital avec toutes ses tares
Seule l'anarchie est vraiment anar
De toute autorité, elle en a marre
Elle est sans radio et sans télévision
Elle est hors toute comparaison
Là où l'on peut-être, femme, homme, enfant
Selon ses envies, ses rêves, ou simultanément !
C'est donc le capitalisme qui est un bordel organisé
C'est donc le capitalisme où tout est prostitué
Tout y est de la guerre
Tout y pue la guerre
Et ainsi, il y a partout des cimetières
Surtout au fond des mers
De sorte
Toujours la même porte
Et rien que pendant la seconde guerre
Pourquoi seconde, c'est toujours la guerre
6328 navires furent coulés
Dont, sur les côtes américaines, 573 bateaux immergés
Et du pétrole brut
Du carburant en fuite, zut
Et comme cela remonte en surface
Au fil du temps, mauvaise farce
De l'ancienne pollution
S'ajoutant à la nouvelle pollution
C'est bien cela la biopsychosociologie de la réaction
Biopsychosociologie, un autre terme laboritien
Laborit, rare savant érudit qui fut un homme bien
Pour en finir avec toute pollution
Révolution à la révolution de la révolution
Pour en revenir au travestissement
Tout l'est donc, et parfois, bien tristement
Comme
Saint-Tropez, jadis, port des ouvriers et des pêcheurs
Et même du " Parti stalinien français ", ô horreur
Puis logiquement, à la suite, des milliardaires et des frimeurs
Et 20.000 euros le mètre carré, la maison du pêcheur !
Ne tirez pas sur le travesti
C'est bien le plus honnête, lui
Et peu importe, elle ou lui
Maintenant
Que nous sommes dans un permanent immonde
Tout le monde a peur de tout le monde
Avec la surpopulation, une infernale ronde
Il faut arrêter de faire des gosses
Des futures plaies, des futures bosses
Avec déjà tant de jeunes gens perdus
S'engageant, qui l'eût cru
Et pareillement
Dans le djihad, l'armée, l'humanitaire
C'est pas si esbaudissant
Au grand drame des pères et des mères
Et Molenbeek-Saint-Jean, cela n'est pas seulement
Mais la société entière, évidemment
Bruxelles, à la question, trop facilement
C'est donc le monde entier, notre monde, qui est violent
Dès la maternelle, la violence s'apprend
La division en classes sociales
La division en normal ou pas normal
Ce qui doit se faire
Ce qui ne doit pas se faire
Le secret horrible des comptes bancaires
Celui que l'on doit toujours taire
Comme une odeur d'étron
Quoique le sien sente toujours bon
Ce qui en dit long sur toutes les convictions
Satisfecit de la société de pornification
Pornification de la société du satisfecit
Fascisation de la pornification
Pornification de la fascisation !

Patrice Faubert ( 2017 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien (  http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "


Spitting in the face
No battery, always facing
The Sarkozy
Balkany
From Macron
From the Mélenchon
Des Chirac, Holland, Le Pen
And so many other hatreds
In France, in the world
The foul that floods us
This or that
All certified doping
All a decorated, even adulated humor
If there was still real populo
At the pole and twelve balls in the skin
The eternal coup d'etat of the bourgeoisie
With Macron, in France, 1789 rejuvenates
But more against the aristocracy, this time
But against the popular classes, as it should be
The coup d'etat of the bourgeoisie
The artistic bourgeoisie
The scientific bourgeoisie
The journalistic bourgeoisie
The political bourgeoisie
The television and radio bourgeoisie
The commercial bourgeoisie
The militant bourgeoisie
The bourgeoisie all categories
Bobo, it's stupid, because more indefinite
Spitting on the Mouth
Of all that anarchy disguises
Liberal bureaucratic organizations
Liberal bureaucratic unions
When anarchism is against anarchy
And all this, the anarchy the craps
As also the term transvestite
Because no need of the defined
Transformism, evolutionism, everything is disguised!
So
Pakicetus, the ancestor of the whale
30 cm long, four legs, and the sea as a bargain
Fifty million years
And millions of years to transform
Here is still a transvestite
From a small terrestrial mammal, and yes
Yet we have our whale today
And why compare everything?
And why, so, to compete
One should thus, as one wishes, be able to dress
But anarchism also compares
While all etiquette, anarchy, fate
Anarchism has organizations
Anarchism has unions
Between all this, little welding
You can not see yourself in painting
And very quickly
It returns bureaucratization
She rejected the ban
And we would return to the point of departure
Capital with all its tares
Only anarchy is truly an anarchy
Of all authority, she is tired
It is radio and television free
It is out of any comparison
Where one may be, woman, man, child
According to his desires, his dreams, or simultaneously!
It is therefore capitalism that is an organized brothel
It is therefore capitalism where everything is prostituted
Everything is war
Everything stinks of war
And so, there are cemeteries everywhere
Especially at the bottom of the seas
So
Always the same door
And only during the second war
Why second is always war
6328 ships were sunk
Of which, on the American coast, 573 submerged boats
And crude oil
Leaking fuel
And as it goes up on the surface
Over time, bad stuffing
From ancient pollution
In addition to the new pollution
This is the biopsychosociology of the reaction
Biopsychosociology, another laboratory term
Laborit, a rare erudite scholar who was a good man
To end pollution
Revolution to Revolution of Revolution
Going back to cross-dressing
Everything is so, and sometimes, very sadly
As
Saint-Tropez, formerly the port of workers and fishermen
And even of the "French Stalinist Party", oh horror
Then logically, as a result, billionaires and showers
And 20,000 euros per square meter, the fisherman's house!
Do not shoot the transvestite
He is the most honest
And whatever, she or he
Now
That we are in a foul standing
Everyone is afraid of everyone
With overpopulation, a hellish round
Stop making kids
Future wounds, future bumps
Already with so many young people lost
Engaging, who would have believed
And similarly
In jihad, the army, the humanitarian
It's not so scathing
To the great drama of fathers and mothers
And Molenbeek-Saint-Jean, it is not only
But the whole society, of course
Brussels, to the question, too easily
So it is the whole world, our world, that is violent
From Kindergarten, violence is learned
The division into social classes
Division into normal or not normal
What needs to be done
What should not be done
The horrible secret of bank accounts
The one we must always keep silent
Like an odor of stron
Though his always feels good
This speaks volumes about all beliefs
Satisfaction of the porn company
Pornification of the society of satisfaction
Fascination of pornification
Pornification of Fascisation!

Pat Patrice Faubert (2017) Pat says the guest on "hiway.fr" ( http://patrice.faubert.over-blog.com/)