" Vous comprenez, ces juges et magistrats sont une entité corporatiste pétainiste :
nous savons très bien que tous ont accepté de prêter serment au maréchal Pétain,
tous ont accepté de siéger dans les sections spéciales et de condamner les communistes,
les résistants, de faire la chasse aux juifs; et bien aujourd'hui, ils continuent : ils continuent
à faire la chasse aux avocats combatifs. "

Bernard Ripert ( Avocat, interdit d'exercice pour un an ) " D'après le journal
contre la prison " L'Envolée "

La nouvelle génération
Sans mémoire sociale, réactionnaire
Est dans la plus grande confusion
Diplômée de la soumission, elle laisse tout faire
Partout des nationalistes
Se confrontent à d'autres nationalistes
Tout autant racistes, tout autant fascistes
Peu importe que cela soit en Ukraine
Ou ailleurs, c'est toujours le même phénomène
Il faudrait capturer
Du monde entier, tous les députés
Femmes et hommes, sur une île déserte, les isoler
Et même la bibliothèque d'Alexandrie
Est tombée dans un insondable oubli
Cinq cent mille rouleaux
A jamais perdus, c'est idiot
Mais cela n'est qu'une hypothèse
Du temps surgit le néant
Qui rend ridicule tous les tyrans
Cela met mal à l'aise
L'histoire est avant tout, une thèse
Tout ce que nous pouvons être
Les autres nous le font paraître
C'est comme une paire de claques
Ce que l'on aurait pu devenir, détraque
Comme feu la star politique
Le stalinien ( 1894 - 1971 ) Nikita Khrouchtchev
A la ruse atomique
En Septembre 1958, en visite médiatique
Aux Etats-Unis d'Amérique
Un premier aperçu du spectaculaire intégré
Bien avant qu'il ne soit théorisé
Puis ce fut 1962, et son chantage nucléaire
Les grandes puissances militaires sont toujours réactionnaires !
Et c'est étonnant
Qu'il n' y ait pas plus de troubles bipolaires
Car c'est la société entière qui est bipolaire
En 2014, les animaux non humains
Sont souvent mieux traités
Que beaucoup d'êtres humains
Alors qu'en d'autres siècles, autrefois
Le chien, par exemple, était un bien meuble
Ainsi allait la loi
Le chien était abandonné
Puis étranglé, découpé, gazé
Il fallait, d'une façon l'autre, s'en débarrasser
Pour l'impôt, ne pas payer !
Par paquet de cinq
Le canidé, il fallait qu'il trinque
Oui, il y a beaucoup d'autrefois
De la loi de feu ( 1796 - 1862 ) Delmas de Gramont, fameuse loi
Mais seulement en publique
Là où se voit moins le sadique
La cause animale, c'était surtout en Angleterre
D'abord les chevaux, la SPA, ce n'était pas encore sincère !
Mais l'humanité ne s'aime pas
La monstruosité n'y est pas un cas
Comme en Corée du Nord
Cet immense camp de concentration
Avec aussi 200.000 prisonniers politiques, environ
Dans des camps de l'extermination
Où l'on torture jusqu'à la mort
Les Daleks du stalinisme, copie du nazisme
Même zèle dans le sadisme
C'est dingue
Ce que le conditionnement peut faire
Du cerveau humain réactionnaire ou révolutionnaire
C'est dingue
Ce que l'éducation éducastration peut fabriquer
Victimes ou bourreaux en toute normalité
De part et d'autre, c'est accepté !
Heureusement, il y a le grain de sable
De l'influence extérieure qui se met à table !
Vraiment, TOUT s'apprend
Être bourreau ou victime, c'est évident
Il n'y a aucune liberté nulle part
La personnalité humaine ne se construit pas au hasard
Automatismes, déterminismes, tôt ou tard
Sinon d'utiliser cette connaissance
Pour une toute nouvelle aisance
Et à TOUT ce qui est connu, prendre de la distance !
Loin de nos clichés
Pour éviter de penser
Ainsi si danser vous ne savez
D'aucuns, d'aucunes, vont vous juger
Comme avoir un manche à balai
Où cela ? mais dans le cul
C'est pour dire rigide, mais ouais !
Comme si, un bon danseur stalinien
Comme si, un bon danseur fasciste
Comme si, un bon danseur gauchiste
Comme si, un bon danseur capitaliste
Ou tout autre esprit dogmatiste
Pouvaient être dans le quotidien, une souplesse d'esprit
Et comme si, c'était le seul critère de vie !
Comme aussi, l'étonnant
Dans l'espionnage par dictaphone interposé
Du fasciste ( né en 1949 ) Patrick Buisson, envers Sarkozy et ses alliés
En 2011, c'était cela, vraiment
Et non pas que " Le canard Enchaîné " l'enregistrement clandestin
Ait pu se procurer !
Pour tous les politiciens, les comptes, il faut régler
Pour eux, un journal de grande nécessité !
Car sous tous les régimes politiques
Les services secrets espionnent
Les milieux d'affaires, les milieux du fric
Et tous les bords politiques
La politique n'est pas une nonne
Chacun, chacune, y fait son pet
Chacun, chacune, y connaît un méfait
Et c'est Quentin Torselli
Âgé de 29 ans
Qui en manifestant, le 22 février 2014 à Nantes
Et ce, tout à fait pacifiquement
Contre l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes
Une balle de Flash-Ball, dans l'oeil, prend
Un oeil crevé, par un CRS, qui jamais ne risque la réprimande
Tout Etat est policier
Pléonasme, qu'il faut sans cesse répéter !
Donc une agression tout à fait arbitraire
Un peu comme la classification du système solaire
Classification et déclassification de notre système planétaire
Mais la science aussi
Est aux mains des diverses bourgeoisies
Qui en sont des juges et des parties
Qui ont toujours une guerre civile d'avance
Et quand il le faut, se mettre en transe
Si sur Terre, il y avait l'harmonie
Inutile de la chercher ailleurs, dans l'infini
Le capital est une machine
Qui sécrète du fascisme
Qui sécrète du nazisme
Qui sécrète du corporatisme
Qui sécrète du séparatisme
Qui sécrète du nationalisme
Et donc toutes les guerres
D'aujourd'hui, de demain, d'hier
Automne, printemps, été, hiver
Avec son armée de réserve
Cette jeunesse qui naît vieille, sans mémoire
Ignorante, manipulable, qui peut tout croire
L'éternel jeunesse du vieux monde
Toujours prête à sortir sa fronde
La véritable jeunesse est sans âge
Rien ne peut l'enfermer dans une cage
Le capitalisme est un bordel
Torture sans fin, long tunnel
Où toute naissance est déjà vieille
Là où toutes les violences se font miel
Moi, toi, eux, ils, elles
J'entends vos cris, c'est assez
Pourtant, c'est ainsi, la vie n'a pas commencée
C'est un projet, une théorie, une idée !
La relation humaine n'est pas encore née
Qui n'est que du dominant ou du dominé
Beaucoup de technologie, mais peu d'empathie
Et de plus en plus de la médiocrité
Au fil du temps marchand, au fil des années
Dans tous les secteurs de la vie représentée
Des arts de la vie aliénée
Les arts de l'aliénation
Les aliénations de l'art
Certes, certains et certaines en profitent
Mais en étant entouré de dynamite
Le bourreau est à la fois victime
La victime est à la fois bourreau
En même temps, la plaie et le couteau
Et c'est feu ( 1821-1867 ) Charles Baudelaire, si beau
Qui revient dans la rime
L'exploité peut-être exploiteur
Et en toute candeur
Et les jeunes sont devenus monstrueux
Qui votent pour le fascisme, c'est hideux
Pire que nous, les vieux
Dans ce monde, où en premier, il faut faire feu !

Patrice Faubert ( 2014 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien (  http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "



“You understand, these judges and magistrates are an entity corporatist Pétain supporter:
we all know very well that agreed to lend oath to the Pétain marshal,
all agreed to sit in the special sections and to condemn the Communists,
the resistant ones, to search for the Jews; and well today, they continue: they continue
to search for combative lawyers. “

Bernard Ripert (Lawyer, interdict of exercise for one year) “According to the newspaper
against the prison “Flight”

The new generation
Without social memory, reactionary
Is in greatest confusion
Graduate of the tender, it lets do everything
Everywhere nationalists
Confront themselves with other nationalists
As much racist, as much fascistic
It does not matter that is in Ukraine
Or elsewhere, it is always the same phenomenon
It would be necessary to capture
Whole world, all deputies
Women and men, on a desert island, to insulate them
And even the library of Alexandria
Fell into an unsoundable lapse of memory
Five hundred and thousand rollers
Lost forever, it is idiotic
But that is only one assumption
Time emerges nothing
Who makes ridiculous all the tyrants
That puts badly at ease
The history is above all, a thesis
All that we can be
The others make us appear it
It is as a pair of opera hats
What one could have become, ruins
Like fire the political star
Stalinist (1894 - 1971) Nikita Khrouchtchev
With the atomic trick
In September 1958, in media visit
In the United States of America
A first outline of spectacular integrated
Well before it is theorized
Then it was 1962, and its nuclear blackmail
The military great powers are always reactionaries!
And it is astonishing
That there are not more bipolar disorders
Because it is the whole company which is bipolar
In 2014, nonhuman animals
Are treated often better
That many human beings
Whereas in other centuries, formerly
The dog, for example, was a personal property
Thus the law went
The dog was abandoned
Then strangled, cut out, gassed
It was necessary, in a way the other, to get rid some
For the tax, not to pay!
By package of five
The canid one, it was necessary that it clinks glasses
Yes, there is many formerly
Law of fire (1796 - 1862) Delmas de Gramont, famous law
But only into public
Where less the sadist sees itself
The animal cause, it was especially in England
Initially the horses, the SPA, it was not yet sincere!
But humanity does not like
The monstrosity is not a case there
As in North Korea
This immense concentration camp
With also 200,000 political prisoners, approximately
In death camps
Where one tortures until death
Daleks of Stalinism, copies Nazism
Even zeal in sadism
It is nutcase
What conditioning can do
Human brain reactionary or revolutionist
It is nutcase
What education educastration can manufacture
Victims or torturers in any normality
On both sides, it is accepted!
Fortunately, there is the grain of sand
External influence which sits down at table!
Really, VERY learns itself
To be torturer or victim, it is obvious
There is no freedom nowhere
The human personality is not built randomly
Automatisms, determinisms, early or late
If not to use this knowledge
For a very new ease
And with ALL that is known, to take step back!
Far from our stereotypes
To avoid thinking
Thus if to dance you do not know
Some, from no, will judge you
Like having a broomstick
Where that? but in the bottom
It is to say rigid, but yeah!
Like if, a good Stalinist dancer
Like if, a good fascistic dancer
Like if, a good left dancer
Like if, a good capitalist dancer
Or any other spirit dogmatist
Could be in the daily newspaper, a flexibility of spirit
And like if, it were the only criterion of life!
As also, astonishing it
In espionage by interposed dictaphone
Of the fascist (born in 1949) Patrick Buisson, towards Sarkozy and her allies
In 2011, it was that, really
And not that “the duck Connected” the clandestine recording
Could get!
For all the politicians, the accounts, it is necessary to regulate
For them, a newspaper of great need!
Because under all the political regimes
The secret services spy on
Mediums of business, mediums of the money
And all political edges
The policy is not a nun
Each one, each one, made its fart there
Each one, each one, know a misdeed there
And it is Quentin Torselli
29 years old
Who while expressing, on February 22nd, 2014 in Nantes
And this, completely peacefully
Against the airport of Our-Lady-of-Landes
A ball of Flash-Ball, in the eye, takes
A burst eye, by a CRS, which never does not risk the reprimand
Any State is police officer
Pleonasm, which should unceasingly be repeated!
Thus a completely arbitrary aggression
A little like classification the solar system
Classification and declassification of our planetary system
But science too
Is with the hands of various the bourgeoisies
Who are judges and parts
Who always have a civil war in advance
And when it is needed, to put itself in fright
So on Earth, there was the harmony
Useless to seek it elsewhere, in the infinite one
The capital is a machine
Who secretes Fascism
Who secretes Nazism
Who secretes corporatism
Who secretes separatism
Who secretes nationalism
And thus all wars
Of today, of tomorrow, of yesterday
Autumn, spring, summer, winter
With its reserve army
This youth which is born old, without memory
Ignorant, easy to handle, which can all believe
The eternal youth of the old world
Always lends to leave its sling
True youth is without age
Nothing can lock up it in a cage
Capitalism is a brothel
Torture without end, long tunnel
Where any birth is already old
Where all violences are made honey
Me, you, them, they, they
I hear your cries, it is enough
However, it is thus, the life did not start
It is a project, a theory, an idea!
The human relation was not born yet
Who dominating or of is only dominated
Many technology, but little empathy
And more and more of the mediocrity
In the course of time commercial, over the years
In all the sectors of the life represented
Arts of the alienated life
Arts of alienation
Alienations of art
Admittedly, some and some benefit from it
But while being surrounded of dynamite
The torturer is at the same time victim
The victim is at the same time torturer
At the same time, the wound and the knife
And it is fire (1821-1867) Charles Baudelaire, so beautiful
Who returns in the rhyme
Perhaps exploited the exploiter
And in all frankness
And the young people became monstrous
Who vote for Fascism, they are hideous
Worse than us, old men
In this world, where in first, it is necessary to make fire!

Patrice Faubert (2014) puète, peuète, pouète, paraphysician ( http://patrice.faubert.over-blog.com/) Stalemate says the guest on “hiway.fr”