Le 19 juillet 1979, au Nicaragua
Ce fut la déferlante sandiniste
Le sacre de feu ( 1895-1934 ) Augusto Sandino
Assassiné par la dictature somoziste
Avec la complicité du gouvernement américain, ce salaud
Et la fin de la famille des Somoza
Des dictateurs, dont feu ( 1925-1980 ) Anastasio Somoza
Fin du somozisme
Et début de la bureaucratie sandiniste
Avec les frères Ortega
Dont ( né en 1945 ) Daniel Ortega
L'actuel président de la république du Nicaragua
Encore une révolution trahie
Une révolution confisquée, salie
Avec les USA, l'éternel appui
Comme le fasciste impérialiste feu ( 1911-2004 ) Ronald Reagan
Certes, le parti unique
La direction nationale du front, c'était bureaucratique
Il en fallait peu pour affoler la réactionnaire Amérique
Et cela fut vite le blocus économique
Et puis à vouloir imposer l'athéisme idéologique
Ce fut la réaction des paysans catholiques
Par un castrisme trop dogmatique
Et 50 pour cent d'une population analphabète
L'alphabétisation salutaire et de la révolte dans les têtes
Avec les Somoza
Ce fut, du peuple en lutte, l'extermination
Avec les Ortega
C'est la trahison, c'est la corruption !
Et toujours le terrorisme économique
Hayek ( 1899-1992 ) Keynes ( 1883-1946 ) et toute la clique
La prétendue nature humaine
L'inné, le mérite, toujours les mêmes
Et leurs livres basiques pour les libéraux
Qui prennent les gens pour des idiots
" La route de la servitude "
" Les conséquences économiques de la paix "
Ces gens-là sont des comptables
Ils ne sont ni aimables ni estimables
L'Economie politique
N'est que la politique de l'Economie
Déjà, elle poussait en Mésopotamie
Selon feu ( 1886-1964 ) Karl Polanyi
Qui voulait repenser le capitalisme
Qui voulait transformer le capitalisme
Mais il ne peut-être réformé
Il ne peut-être que supprimé !
Pour ces économistes bourgeois
Pour qui l'Economie est la seule foi
Le libre marché
Se régule contre le totalitarisme
Alors qu'il est le totalitarisme !
Comme avec feu ( 1912-2006 ) Milton Friedman
Avec les tyrans, toujours self-made-man
Ce sont les théoriciens du fascisme libéral
Avec leurs successeurs aux théories aussi fatales
Pourtant, en 1968, le Club de Rome
Et leur livre de 1972, qui détonne
"Les limites à la croissance "
Traduit en 30 langues, 10 millions d'exemplaires vendus
Un capitalisme éclairé que l'on ne fait plus
Cela n'a rien empêché, tout se continue !
Et même les ( né en 1942 ) Dennis Meadows
Les feu ( 1908-1984 ) Aurelio Peccei, et les autres
Furent traités de prophètes du désastre
Pour ainsi, du sujet, ne pas débattre
C'était en fait
Le véridique rapport pour sauver le capitalisme
Bien avant tout son catastrophisme
Comme un temps en Italie
L'alliance de la démocratie chrétienne
Avec les staliniens et leur parti
Pour ainsi, éviter, que la déroute du capital, advienne
Comme l'avait écrit le situationniste ( né en 1948 ) Gianfranco Sanguinetti
A l'époque, l'un des rares à l'avoir dit !
Pourtant, définir, c'est forcément réduire
Et donc, inévitablement, appauvrir
En toutes choses, il ne faudrait rien dire
Pour enfin vivre, enfin s'épanouir !
En France, 1 enfant sur 5, c'est navrant
Vit sous le seuil de pauvreté
Et donc par cela, sa vie est orientée
Et de ce handicap, il prend l'accent
Et dans le même temps
Des moins de 11 ans, 70 pour cent
Donc des enfants
Ont vu un film pornographique
Souvent médiocre et fort mécanique
C'est toujours de l'instruction gynécologique
Mais sans aucune sensualité ni affectivité
C'est de la guerre, il faut les habituer !
Rien n'est du hasard
Le capital n'aime pas le bazar
Comme pour les prénoms
Prénoms d'employés et d'ouvriers, prénoms de cadres et de patrons
Souvent, Ils indiquent la classe sociale
Surtout selon l'époque, c'est subliminal
Et aussi les prénoms
Qui sont filles et garçons
Comme Claude
Car les parents voulaient un garçon
Comme Dominique
Car les parents voulaient une fille
L'inverse est aussi vrai, garçon ou fille
Mais maintenant, les parents
Peuvent ruser, à l'avance, le sachant
Avoir des enfants c'est être inconscient
Avec la surpopulation c'est même indécent !
Et donc, changer de classe sociale
Via le prénom des enfants, tout est bancal
Il suffirait pourtant
De prendre le prénom de son choix
Choix toujours imposé par le subconscient
Pour feu ( 1825-1893 ) Jean-Martin Charcot, subconscient
Pour son élève, feu ( 1856-1939 ) Sigmund Freud, l'inconscient
Ce qui devrait être la seule loi
Lorsque l'on est un enfant
Colonisé par l'autorité des parents
Et de pouvoir encore en changer, adolescent
Et même toute sa vie durant
Et comme pour n'importe quoi d'autre, évidemment !
Le prénom est assez récent
Dans l'Histoire, cela n'a pas été tout le temps
Une façon de ne plus être figé
De l'autre, ne plus se faire une idée
Qui jamais, ne correspond à la réalité
Car, c'est simplement notre conditionnement, qui est projeté !
La Russie
Du dictateur ( né en 1952 ) Vladimir Poutine et de ses folies
Qui peut plaire aux fascistes de tous les pays
Vient d'augmenter de trente pour cent
Le budget de son armée, c'est inquiétant
D'ici quelques décennies
Si pour l'humanité, l'Histoire n'est pas finie
Chine, Russie, Inde, les futures trois grandes puissances
Face à l'Europe, et à l'Amérique, en décadence
Devenues des provinces, des comptoirs russes, indiens, chinois
Et déjà, beaucoup de gens apprennent le chinois
Toutes les prophéties semblent se réaliser
D'une méthode l'autre, en plus mélangé, en plus fragmenté
C'est plus manifeste ou plus subtil, et plus dilué, en plus falsifié
Voilà, c'est arrivé !
" Le meilleur des mondes ", " 1984 ", " La société du spectacle "
Et autres livres qui furent des bombes
Mais à la réalité, la fiction renâcle !

Patrice Faubert ( 2014 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien (  http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur "hiway.fr "

On July 19th, 1979, in Nicaragua
It was the breaking Sandinista
The sacring of fire (1895-1934) Augusto Sandino
Assassinated by the dictatorship somozist
With the complicity of the US government, this bastard
And end of the family of Somoza
Dictators, of which fire (1925-1980) Anastasio Somoza
End of the somozism
And beginning of the bureaucracy Sandinista
With the brothers Ortega
Of which (born in 1945) Daniel Ortega
The current president of the republic of Nicaragua
Still a betrayed revolution
A confiscated revolution, dirtied
With the USA, the eternal support
Like the imperialist fascist fire (1911-2004) Ronald Reagan
Admittedly, the sole party
The national management of the face, it was bureaucratic
One needed little of it to throw into a panic the America reactionary
And that was quickly the economic blockade
And then to want to impose ideological atheism
It was the reaction of the catholic peasants
By a too dogmatic Castroism
And 50 percent of an illiterate population
Salutary elimination of illiteracy and of the revolt in the heads
With Somoza
It was, of the people in fight, the extermination
With Ortega
It is treason, it is corruption!
And always economic terrorism
Hayek (1899-1992) Keynes (1883-1946) and all click it
Alleged human nature
The innate one, the merit, always the same ones
And their basic books for the liberals
Who take people for idiots
“The road of the constraint”
“Economic consequences of peace”
These people-there are accountants
They are neither pleasant nor estimable
Political Economy
Is only the policy of the Economy
Already, it pushed in Mésopotamie
According to fire (1886-1964) Karl Polanyi
Who wanted to reconsider capitalism
Who wanted to transform capitalism
But it perhaps reformed
It perhaps only removed!
For these middle-class economists
For which the Economy is the only faith
The free market
Controls itself against totalitarianism
Whereas it is totalitarianism!
As with fire (1912-2006) Milton Friedman
With the tyrants, always self-made man
They are the theorists of liberal Fascism
With their successors with the so fatal theories
However, in 1968, the Club of Rome
And their book of 1972, which clashes
“Limits with the growth”
Translated into 30 languages, 10 million sold specimens
An enlightened capitalism which one does not make any more
That did not prevent anything, all is continued!
And even them (born in 1942) Dennis Meadows
Fire (1908-1984) Aurelio Peccei, and others
Prophets of the disaster were treated
For thus, subject, not to discuss
It was in fact
The veracious report to save capitalism
Well before all its catastrophism
Like a time in Italy
The alliance of the Christian Democrat
With the Stalinist ones and their party
For thus, to prevent, that the rout of the capital, occurs
As had written it the situationnist (born in 1948) Gianfranco Sanguinetti
At the time, one of rare to have said it!
However, to define, it is inevitably to reduce
And thus, inevitably, to impoverish
In all things, one would not have anything to say
For finally living, finally opening out!
In France, 1 child out of 5, it is disturbing
Lives under the poverty line
And thus by that, its life is directed
And this handicap, it takes the accent
And in same time
Less than 11 years, 70 percent
Thus children
Saw a pornographic film
Often poor and extremely mechanical
It is always of the gynaecological instruction
But without any sensuality nor affectivity
It is war, it should be accustomed!
Nothing is chance
The capital does not like the bazaar
As for the first names
First names of employees and blue-collar workers, first names of frameworks and owners
Often, They indicate the social class
Especially according to the time, it is subliminal
And also first names
Who are girls and boys
Comme Claude
Because the parents wanted a boy
Comme Dominique
Because the parents wanted a girl
The reverse is also true, boy or girl
But now, parents
Can ruser, in advance, knowing it
To have children is to be unconscious
With overpopulation it is even indecent!
And thus, to change social class
Via the first name of the children, all is wobbly
It would however be enough
To take the first name of its choice
Choice always imposed by the subconscious
For fire (1825-1893) Jean-Martin Charcot, subconscious
For its pupil, fire (1856-1939) Sigmund Freud, the unconscious one
What should be the only law
When one is a child
Colonized by the authority of the parents
And of being able still to change some, teenager
And even all its life during
And as for anything of other, obviously!
The first name is rather recent
In the History, that was not all the time
A way of not being fixed more
Other, to have an idea more
Who never, does not correspond to reality
Because, it is simply our conditioning, which is project!
Russia
Of the dictator (born in 1952) Vladimir Poutine and of his madnesses
The fascists of all the countries can like who
Has just increased by thirty percent
The budget of its army, it is worrying
From here a few decades
So for humanity, the History is not finished
China, Russia, India, future three great powers
Vis-a-vis Europe, and in America, in decline
Become of the provinces, the Russian, Indian, Chinese counters
And already, much from people Chinese learns
All prophecies seem to be carried out
Of a method the other, in more mixed, more fragmented
It more manifest or more subtle, and more is diluted, in more falsified
Here, it arrived!
“Brave New World”, “1984”, “the company of the show”
And other books which were bombs
But with reality, the fiction snorts!

Patrice Faubert (2014) puète, peuète, pouète, paraphysician ( http://patrice.faubert.over-blog.com/) Stalemate says the guest on “hiway.fr”