Champs magnétiques
Poétiques
Champs magnétiques
Politiques et physiques
1949, TOKAMAK, déjà les russes
En marche, les autres prennent le bus
Principe de l'étoile artificielle
De la fusion nucléaire en bouteille
Scotomisant
Toute une misère relationnelle
Du réacteur en fusion
Pas vraiment la solution
ITER
Alors qu'au niveau humanitaire
Tout est absolument à faire
Quand tant de gens crèvent de faim
Jamais, il ne change, ce train-train quotidien
Il est si ancien ce refrain
Ici ou maintenant
Où toutes les subventions vont au tout dément
Et à l'énergie naturelle
La technocratie préfère l'énergie artificielle
Tout est dit
Quand la seule industrie
Est devenue le seul moteur de l'humanité fictionnelle !
Mais au fond
Tout est de la convention
Mais au fond
Tout est de l'interprétation
Mais au fond
Tout est de la tradition
Ainsi
Dès le septième siècle
Et jusqu'à 1564, au seizième siècle
De l'édit de Roussillon
Toute tradition pousse un roupillon
Le début de l'année était le 25 mars
Feu ( 1550 - 1574 ) Charles neuf, mit donc fin à la farce
Il y avait d'ailleurs des variations
Selon les pays et les régions
Puis, cela devint progressivement
Et dans toute l'Europe, fatalement
Le premier janvier
En généralisation des calendriers
Et en 1622, la mutation fut terminée
Quand la symbiote
Du biologique au sociologique
Finit par chausser toutes les bottes
C'est souvent pour le pire
Il faut bien le dire
Comme les déchets marins en plastique
Qui engloberaient la planète Terre
L'on ne peut le taire
Au moins, donc, une à deux fois , c'est tragique !
Et là, pas de néoténie
Mécanismes cellulaires, de la pure magie
Du secret de longue longévité
Comme le Rat-taupe, si étudié
Le processus du vivant
Fait toujours très fort
De dix à cent mille milliards de cellules humaines dans un corps
Tout est un travail permanent, rien, jamais, ne dort
Pour cela, pas de congés payés
Pas de sécurité sociale, de la précarité
Alors
Que dans le vivant, rien ne peut chômer
La gratuité ne peut se faire payer
C'est comme en géographie
Où il n'y a vraiment aucun pays
Et toute frontière, c'est de l'arbitraire
Toute frontière constituée sur diverses guerres
Ainsi, tout nationalisme
C'est indubitablement du réactionnaire imaginaire
Comme ce mal que l'on fait aux migrantes et aux migrants
Qui des régions fascisantes et inhospitalières
Vont commes errantes et errants, s'enfuyant
Quand chaque seconde est une adversité
Troubles mentaux associés
Troubles du sommeil, des crises d'angoisse
De la panique généralisée, la langue à apprendre, toute une poisse !
Ce ne sont pas là, certes, gens, qui pourront vivre bien longtemps
Comme feu la française ( 1875 - 1997 ) Jeanne Louise Calment, 122 ans
Sans doute, pour cela, un environnement de relative clémence
Car, il est de grande évidence
Qu'avec de bonnes conditions de vie
Longues et harmonieuses pourraient être nos vies
Alors que présentement, tout, prématurément, nous vieillit !
Comme la plupart de nos produits
Les additifs industriels
Arômes et nanoparticules
Tous les E ceci ou les E cela, il tue bien le ridicule
De l'hyperactivité des enfants
E 320, cancérigène
E 171, dioxyde de titane
Du catch du capital, le colorant blanc
De la crème solaire, du dentifrice, encore du cancérigène
E 120, cactus, colorant naturel
Cochenille mature, un vrai sel
La couleur des boissons, des tissus
Des viandes des carnivores pansus
Mais même le dit naturel n'est plus vraiment naturel
Muté de la société spectaculaire marchande techno-industrielle
Idem, des compléments alimentaires et autres granulés
Quand tout est trafiqué et falsifié, de toute nourriture, se méfier !
Et toujours aussi, l'on se fait piéger
Bonnes crevettes, de noir, elles sont tachetées
Quand à l'artifice, elles ne sont pas traitées
Pour apparaître de fausse couleur rose
En tout, la contrefaçon ose
Il ne faut point hésiter
Dans la terrifiante réalité qui ose musarder
Et finalement
Que devient toute chose ?
De la merde et de la rose
Ceux et celles qui manifestaient jadis
Nouvelle réaction, dont nous subissons les sévices
Cela se croyait de gauche
Droite gauche droite gauche
Or, c'est toujours de droite
Car tout gouvernement rime et trime avec droite
Comme les 3500 militants
Passés par Ordre Nouveau, en peu de temps
Cette extrême droite du capital, si française
Se recyclant dans tout pouvoir, à l'aise
Et là, aucune licorne
Et là, aucune légende
La bêtise plaisant toujours aux imbéciles
Plus besoin du réfléchir, c'est du facile
De la terreur plus encore que du futile
Avec de la fausse liberté bien subtile !
UTUP
UTOPA
Ornement pour l'oreille chez les Mayas
Même pour les hommes, fausse autorisation que voilà
Par exemple
Si c'est une croix gammée
L'on vous craindra, l'on vous félicitera
Par exemple
Si c'est un A cerclé
Vous serez moqué, vous serez agressé
Mais l'on est encore sous la protection
De la grande indifférence en action
Tout un fascisme libéral
S'adaptant, la nouvelle évolution du capital
Et voici
1,200 million de chasseurs en France
Générant diverses pollutions
Du gibier, exposition au plomb
Comme une sorte d'ingestion
Pas bon pour toute digestion
Comme si tout devait disparaître
La raison confisquée envoyant tout paître
Et de A à Z, et de Z à A
Voici le temps
Au tout paraître
Voici le temps
Où il ne faut plus être !

Patrice Faubert ( 2018 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien (  http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "


Magnetic fields
Poetic
Magnetic fields
Policies and physics
1949, TOKAMAK, already Russian
Moving, the others take the bus
Principle of artificial star
Nuclear fusion out of bottle
Scotomisant
A whole relational misery
Engine in fusion
Not really the solution
ITER
Whereas at the humane level
All is absolutely to make
When so many people burst hunger
Never, it changes, this daily humdrum routine
It is so old this refrain
Here or now
Where all the subsidies go to the lunatic whole
And with natural energy
Technocracy prefers artificial energy
All is known as
When only industry
Became the only engine of fictional humanity!
But at the bottom
All is convention
But at the bottom
All is interpretation
But at the bottom
All is tradition
Thus
As of the seventh century
And until 1564, at the sixteenth century
Edict of Roussillon
Any tradition pushes a snooze
The beginning of the year was on March 25th
Fire (1550 - 1574) new Charles, thus put fine at the joke
There were variations besides
According to the countries and the areas
Then, that became gradually
And in all Europe, fatally
January first
In generalization of the calendars
And in 1622, the change was finished
When the symbion
The biological one with the sociological one
Ends up fitting all the boots
It is often for the worst
It should well be said
Like marine plastic waste
Who would include planet Is in hiding
One cannot conceal it
At least, therefore, with twice, it is tragic!
And there, not of néoténie
Cellular mechanisms, of the pure magic
Secrecy of long longevity
Like the Mole rat, if studied
The process of the alive one
Fact always very extremely
From ten to a hundred and thousand billion human cells in a body
All is a permanent work, nothing, never, does not sleep
For that, not of paid vacations
Pas de social security, of precariousness
Then
That in the alive one, nothing can be unemployed
The exemption from payment cannot be made pay
It is as in geography
Where there is really no country
And any border, it is the arbitrary one
Any border made up on various wars
Thus, any nationalism
It is undoubtedly of the imaginary reactionary
Like this evil which one makes with migrant and with the migrants
Who of the fascist and inhospitable areas
Go commes wandering and wandering, fleeing
When each second is an adversity
Associated mental disorders
, Crisis sleep disorders of anguish
Generalized panic, the language to be learned, all one pitches!
It is not there, certainly, people, who will be able to live long time
Like fire the Frenchwoman (1875 - 1997) Jeanne Louise Calment, 122 years
Undoubtedly, for that, an environment of relative leniency
Because, it is of great obviousness
That with good conditions of life
Long and harmonious could be our lives
Whereas at present, all, prematurely, ages us!
As most our products
Industrial additives
Flavours and nanoparticules
All the E this or the E that, it kill the ridiculous one well
Hyperactivity of the children
E 320, carcinogen
E 171, titanium dioxide
Wrestling of the capital, white dye
Sunscreen, toothpaste, still of the carcinogen
E 120, cactus, natural dye
Mature cochineal, a true salt
The color of drinks, fabrics
Meats of the paunchy carnivores
But even the known as naturalness is not really any more natural
Transferred techno-industrial commercial spectacular company
Idem, granulated food supplements and others
When all is adulterated and falsified, of any food, to be wary!
And always also, one is made trap
Good prawns, of black, they are mottled
When with the artifice, they are not treated
To appear of pink false color
In all, the counterfeit dares
One should not hesitate
In terrifying the reality which dares to dawdle
And finally
What becomes any thing?
Shit and pink
Those and those which expressed formerly
New reaction, of which we undergo the maltreatments
That was believed of left
Left right left right-hand side
However, it is always of right-hand side
Because any government versifies and slaves away with right-hand side
Like the 3500 militants
Passed by New Order, in little time
This far right of the capital, so French
Recycling itself in any power, at ease
And there, no unicorn
And there, no legend
The silly thing always liking imbeciles
More need for reflecting, it is the easy one
Terror more still than of the futile one
With false quite subtle freedom!
UTUP
UTOPA
Ornament for the ear at the Mayas
Even for the men, distorts authorization that here
For example
If it is a swastika
You will be feared, one will congratulate you
For example
If it is ringed
You will be made fun, you will be attacked
But one is still under protection
Great indifference in action
A whole liberal Fascism
Adapting, new evolution of the capital
And here
1.200 million hunters in France
Generating various pollution
Game, exposure to lead
Like a kind of ingestion
Not good for any digestion
As if all were to disappear
Confiscated reason sending all to feed
And of A to Z, and Z with A
Here time
With the whole to appear
Here time
Where one should not any more be!

Patrice Faubert (2018) puète, peuète, pouète, paraphysician ( http://patrice.faubert.over-blog.com/) Stalemate says the guest on “hiway index”