Où l ' on constate que l ' espèce humaine court très vite à sa propre disparition ...

" Nous naissons seuls / seules et nous mourons seuls / seules . Nous aurons passé nos vies à nous chercher nous-mêmes , chez les autres , et nous n ' aurons jamais trouvé que nous - mêmes .
L ' on ne peut jamais retrouver chez l ' autre , l ' équivalent de ce que l ' on est . C ' est Narcisse devant son miroir , qui ne voit jamais que son reflet , même avec les plus belles femmes du monde , à côté de lui , ou les plus beaux hommes du monde pour elle ... "

Henri Laborit ( biologiste des comportements , 1914 - 1995 , un passage à Radio Libertaire , en 1984 )

Ainsi , nous aurions en commun , 240 à 960 gènes , avec feu l ' homo sapiens neanderthalensis , lui qui jadis , fut si calomnié ...
Et au moins , homo sapiens neanderthalensis se sentait-il solidaire de sa tribu d ' une vingtaine de personnes . L ' entraide était le moteur de cet homme préhistorique .
Mais , attention , en préhistoire humaine , tout change très vite , en fonction des découvertes , et ce n ' est pas le préhistorien français Henry de Lumley - Woodyear né en 1934 à Marseille qui nous contredira sur ce point ...
Aujourd'hui nous ne sommes même plus capables de la moindre entraide et de la moindre solidarité , ou si peu , nous les homo sapiens sapiens .
Et de toutes façons , les gènes ne sont guère importants , en ce qui concerne l ' apprentissage des techniques et du savoir - faire ...Et quand l ' on regarde le documentaire d ' Erik Gandini " Vidéocratie " , sur la vie médiatique en Italie , et la berlusconisation de la vie politique dans le monde , l ' on se dit que " l ' humain " devient de plus en plus inhumain .
Et l ' on comprend d ' autant mieux que le spectaculaire intégré soit apparu d ' abord en Italie , dès le début des années 1980 , où tout semblait effectivement s ' y prêter .
Puis , ayant été un laboratoire même pas clandestin , ce spectaculaire intégré a pu par la suite , s ' expandre sur toute la surface du globe de la médiatisation .
Ce sont maintenant des techniques éprouvées dont ne pourrait plus se passer la société spectaculaire marchande techno-industrielle . Le média est devenu un proxénète et beaucoup de jeunes et jolies femmes , aspirent à en devenir les prostituées . Un mariage douteux qui est en fait une prostitution légalisée .

" Finalement , tout ce qui peut arriver sur la planète est " naturel " , toutes les formes de sexualité , par exemple , excepté le meurtre de l ' autre . "

Henri Laborit , ( biologiste des comportements , 1914 - 1995 , un passage à Radio Libertaire en 1984 )

Jamais cette bourgeoisie du divertissement , ou divertissement de la bourgeoisie , ( voir mon article " Précis des 64 bourgeoisies " ) , ne voudra abandonner ses mirages et ses paillettes dorées .
Elle préférera couler avec son navire illusionniste , plutôt que renoncer à ses privilèges . Les bourgeoisies ne sont pas partageuses .
Et cela n ' est pas avec des fleurs , qu ' on lui fera entendre raison .
Mais les bourgeoisies le savent , et c ' est pour cela , qu ' elles peuvent toujours se régénérer , en repartant sur des bases moins oligarchiques , pour mieux se reconstituer ploutocratiquement , une fois l ' agitation des masses laborieuse , calmée .
Les bourgeoisies sont maîtresses de la fausse contestation , qui ne sont que les contestations fausses des bourgeoisies . Et toutes les bourgeoisies sont partie intégrante de la société spectaculaire marchande techno-industrielle .
Ainsi , quand par exemple , le CCI ( courant communiste international , gauche communiste ) , affirme que la CNT / F rue des vignoles est réformiste et réactionnaire , beaucoup vont s ' indigner et trouver cela outrancier ...
Cependant , ce syndicat anarcho-syndicaliste ou prétendu tel , a effectivement une tendance réformiste en son sein , et il le sait .
Car , il s ' agit là de l ' écueil auquel se confronte toute organisation groupusculaire et de toute obédience politique ou autre , qui tend à vouloir devenir beaucoup plus importante . Et nous savons tous et toutes , ce qu ' il advint de la grenouille , qui voulut devenir boeuf ...
Ce qui explique aussi que la CNT / AIT beaucoup plus confidentielle , soit restée beaucoup plus proche des bases historiques de l ' anarchosyndicalisme . Et s ' il y a une gauche communiste , c ' est qu ' il existe aussi une droite communiste ...

" Un puète c ' est la poésie du pauvre , un peuète , tout le monde peut le faire , un pouète , c ' est la poésie qui agace , qui gratte , qui démange , un puète , un peuète , un pouète est un simplet . "

Patrice Faubert ( paraphysicien , pouète , peuète , puète , né le 5 - 1 - 1951 à La Courneuve , 93 )

Ce qui est absolument extraordinaire , c ' est que le capitalisme sait faire croire aux gens que ce système leur permet de se différencier . Alors qu ' ils / elles ne sont qu ' une collection de semblables . Les mêmes têtes haineuses ou indifférentes , les mêmes voitures , les mêmes habits , les mêmes " vies " ; les vieux et vieilles ( comme moi ) , étant quand à eux / elles devenus / devenues invisibles , trop vieux et vieilles pour être regardés / regardées ...
Et tout ce beau monde , se jalouse , alors que tout est absolument détestable et laid dans le capitalisme d ' Etat ou privé .
La mafia russe , est le visage réel du capitalisme , où les hommes sanguinaires deviennent des hommes d ' affaires . Et les hommes d ' affaires deviennent aussi , des hommes sanguinaires , en cas de besoin . Leurs amis sont dans le monde politique et les médias . Et la plupart des gens , ont pour principale source d ' information , la télévision ou la radio .
Et il est assez facile de mettre ce que l ' on veut dans la tête de la plupart des gens .
Berlusconi l ' a magistralement compris en Italie , le berceau du spectaculaire intégré .
C ' est en Italie où l ' on comprend le mieux , comment ont pu faire alliance , le spectaculaire concentré et le spectaculaire diffus .
Berlusconi et ses conseillers , mercenaires du capital , ont su faire cette osmose , et ce dans les faits .
Et où l ' on voit cette sainte famille , politiciens / politiciennes , mafieux / mafieuses , vedettes du cinéma et du sport , vedettes de la télévision , s ' embrasser à pleine bouche .
Aucune fausse pudeur n ' est plus de mise . Et ce sont ces gens-là , qui formatent les cerveaux .
Ils / elles ont tous les pouvoirs sur le vivant .

" Vous aussi , en tant que médecin , vous ressentez ce mépris général ... "

Albert Jacquard ( né en 1925 , généticien des populations , un passage à Radio Libertaire )

Mais ces gens-là sont la mort et la souffrance .Et l ' on se demande s ' il ne faudra pas les renverser avec grande violence , et ce sans aucun quartier , mais en évitant impérativement de refaire très vite les mêmes choses qu ' eux / elles .
L ' anti-autorité arrange bien les affaires des bourgeoisies , car elles pensent à tort ou à raison , que ce n ' est pas l ' anti-autorité , qu ' elles craignent ou redoutent , car ce n ' est pas l ' anti-autorité qui pourra les renverser et surtout les renverser sans prendre leurs places...
Pour renverser l ' autorité , faut-il être anti-autoritaire ?
Peut-on renverser l ' autorité par la non autorité?
La non autorité qui renverse l ' autorité devient - elle à son tour autoritaire ? ou alors les groupuscules anti-autoritaires ne sont - ils pas comme des sectes qui tentent de vivre l ' anti - autorité entre anti - autoritaires ?
Mais qui savent qu ' ils / elles ne pourront que se fracasser contre le mur de toute autorité politique ? l ' on en sort pas ... n ' est - ce - pas?
Et les diverses bourgeoisies ne croient avoir aucun intérêt immédiat ou même lointain , à concevoir un mode d ' enseignement qui ne repose plus sur une autorité formelle ou informelle .
Pourtant , l ' espèce humaine est condamnée à disparaître bientôt en tant qu ' espèce , si elle ne change pas radicalement de moteur , mais peut-être préférera t - elle disparaître , considérant comme certains crétins et certaines crétines que son genre de " vie" n ' est pas négociable . Que tout le monde crève , mais ce sans aucun partage des richesses , tel est la devise des bourgeoisies au service du capital .
Et nous sommes tous et toutes , puisque nous " vivons " dedans , des " capitalistes " . Moi , toi , lui , eux , elles ...

" Je n ' ai pas été scout , mais si Laborit dit que j ' ai un côté Boy Scout comme Jacquard , c ' est que cela doit être vrai .Encore que je préfère le terme défenseur de la vérité à Boy Scout , mais... "

Léon Schwartzenberg ( cancérologue , 1923 - 2003 , passage à Radio Libertaire )

Et oui , Radio Libertaire aime les notoriétés , même si ce sont des notoriétés contestataires , mais pourquoi pas des libertaires hommes ou femmes de la rue ? Donc , peut - on ralentir un bolide rempli d ' explosifs , et qui fonce à 200 à l ' heure dans un mur ? ce bolide , c ' est l ' économie devenue folle .
Sachant que le bolide en question à été programmé justement et inévitablement à entrer en collision tôt ou tard , avec ce mur ? Nous vivons l ' ère d ' homo sapiens suicidium , et nous arrivons peut - être à la fin de l ' aventure humaine qui aurait pu , malgré tout ; et sous d ' autres auspices , se poursuivre et être fort belle .
Nous n ' avions plus , de toutes façons , dans nos coeurs , que de l ' argent et de la jalousie mal placée , personne n ' étant jalousable , tout le monde étant dans la même non vie , une non vie pauvre ou une non vie riche , c ' est tout ; une mauvaise odeur enveloppée d ' or , ou une mauvaise odeur non enveloppée , c ' est la seule différence ... et c ' est pour ce rien , que nous nous faisions la guerre ... tout est dit !
Ne soyons jaloux / jalouses de rien , car rien n ' en vaut la peine , encore moins aujourd'hui qu ' hier ... et si nous devions renverser la tyrannie spectaculaire marchande techno-industrielle , il nous faudrait bien le faire , car aucune tyrannie ne se renverse à moitié . Une tyrannie renversée l ' est définitivement ou ne l ' a jamais été . La bourgeoisie française de droite est si apeurée qu ' elle est prête à tomber dans les bras de la bourgeoisie française d ' extrême droite , à bras ouverts .
La France est un pays où il y a toujours eu une forte tradition populaire de fascisme , de xénophobie , de racisme primaire , un peuple fort peu accueillant et hospitalier .
Tous les fascistes et droitistes du monde pourraient demander asile politique à la France .
Et même l ' un de leurs rares hommes politiques de gauche bourgeoise , qui réussit à se faire élire président de la " République " française , en divisant les droites bourgeoises , un certain François Mitterand ( 1916 - 1996 ) , fut en fait un maurrassien de la gauche bourgeoise , et donc , de ce fait , un véritable et très habile homme de la droite bourgeoise .
Et la police est en France et ailleurs dans le monde , comme dans l ' armée , un paradis pour tous les fascistes et droitistes , qui sont désormais assurés de l ' impunité de leurs actes , aussi inhumains soient - ils ... et l ' entrisme de ces messieurs est assez évident . Mais , l ' on ne peut heureusement pas généraliser totalement , et cela doit être difficile à vivre pour les policiers , policières et militaires qui ne sont pas fascistes ou droitistes .
La bourgeoisie de gauche et même d ' extrême gauche est aussi présente ( de manière fort discrète ) , dans les forces policières et militaires ... et les forces de la répression et de l ' oppression , sont le plus souvent issues des classes populaires ou moyennes , des pauvres surtout donc , que les bourgeoisies dominantes au pouvoir , savent utiliser pour défendre leurs nombreuses propriétés et aussi leurs nombreux privilèges .
Et la plupart de ceux et celles issus des classes sociales riches deviendront quand à eux et elles , avocats d ' affaires , procureurs , commissaires de police , juges , avocats généraux , ou autres , et ce au service des puissants . Les bourgeoisies savent défendre leurs intérêts . Et elles peuvent mordre jusqu ' au sang .Et décidément , il n ' y a aucune justice nulle part , et contrairement aux films dits populaires , à la fin , ce sont toujours les méchants qui gagnent .

Patrice Faubert ( 2010 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien (  http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "


Where it is noted that the mankind court very quickly with its own disappearance…

“We are born only/alone and we die only/only. We will have passed our lives to seek us ourselves, at the others, and we will never have found but ourselves.
One can never find at the other, the equivalent of what one is. It is Narcisse in front of his mirror, which never sees but its reflection, even with more the beautiful women of the world, beside him, or the most beautiful society men for it… “

Henri Laborit (biologist of the behaviors, 1914 - 1995, a passage to Radio Libertarian, in 1984)

Thus, we would have in common, 240 to 960 genes, with fire the homo sapiens neanderthalensis, him who formerly, was if calumniated…
And at least, homo sapiens neanderthalensis felt it interdependent of its tribe of about twenty people. The mutual aid was the engine of this prehistoric man.
But, attention, in human prehistory, any exchange very quickly, according to the discoveries, and it is not the French prehistorian Henry de Lumley - Woodyear born in 1934 in Marseilles which will contradict us on this point…
Today we are not even able any more of the least mutual aid and least solidarity, or if little, us them homo sapiens sapiens.
And in any case, the genes are hardly important, with regard to the training of the techniques and know-how… And when one looks at the documentary of Erik Gandini “Vidéocratie”, on the media life in Italy, and the berlusconisation of the political life in the world, one thinks that “the human one” becomes increasingly inhuman.
And one understands of as much better than the spectacular one integrated either initially appeared in Italy, as of the beginning of the years 1980, where all seemed indeed to lend itself to it.
Then, having been a laboratory clandestine, this spectacular not even integrated could thereafter, expandre on all the surface of the sphere of the mediatization.
These are now tested techniques of which could not happen the techno-industrial commercial spectacular company any more. The media became a procurer and much of young people and pretty women, aspire to become the prostitutes about it. A doubtful marriage which is in fact a legalized prostitution.

“Finally, all that can arrive on planet is” natural “, all forms of sexuality, for example, except the murder of the other. ”

Henri Laborit, (biologist of the behaviors, 1914 - 1995, a passage to Radio Libertarian in 1984)

Never this middle-class of the entertainment, or entertainment of the middle-class, (see my Precise article “of the 64 bourgeoisies”), will not want to give up its mirages and its gilded spangles.
She will prefer to run with her ship illusionist, rather than to give up her privileges. The bourgeoisies are not sharing.
And that is not with flowers, that one will make him hear reason.
But the bourgeoisies know it, and it is for that, that they can be always regenerated, while setting out again on oligarchical bases, for better reconstituting itself ploutocratiquement, once the working agitation of the masses, calmed.
The bourgeoisies are main false dispute, which are only the false disputes of the bourgeoisies. And all the bourgeoisies are integral part of the techno-industrial commercial spectacular company.
Thus, when for example, the CCI (running communist international, left Communist), affirm that the CNT/F street of flat-bottom is reformist and reactionary, much will be indignant and find that outrageous…
However, this trade union anarcho-syndicalist or alleged such, has indeed a tendency reformist in his centre, and it knows it.
Because, it is the shelf with which any organization groupusculaire and of any political or different obedience is confronted, which tends to want to become much more important. And we know all and all, which it occurred of the frog, which wanted to become ox…
What also explains why the CNT/HAS much more confidential, remained much nearer to the historical bases of the anarchosyndicalism. And if there is a communist left, it is that there exists also a communist line…

“A puète it is the poetry of poor, a peuète, everyone can do it, a pouète, it is the poetry which aggravates, which scrapes, which itches, a puète, a peuète, a pouète is a simpleton. ”

Patrice Faubert (paraphysician, pouète, peuète, puète, born 5 - 1 - 1951 with Courneuve, 93)

What is absolutely extraordinary, it is that capitalism can make accept people that this system enables them to be different. Whereas they/they are only one collection the similar ones. Same heinous or indifferent heads, same cars, same clothes, same “lives”; old men and old women (like me), being when with them/they become/become invisible, too old and old women to be looked at/looked at…
And all these beautiful people, are jealous of, whereas all is absolutely hateful and ugly in the capitalism of State or private.
The Russian Mafia, is the real face of capitalism, where the sanguinary men become businessmen. And the businessmen also become, of the sanguinary men, where necessary. Their friends are in the political world and the media. And most people, have as a main source of information, television or the radio.
And it is rather easy to put what one wants in the head of the majority of people.
Berlusconi brilliantly understood it in Italy, the cradle of spectacular integrated.
It is in Italy where one understands best, how could make alliance, the spectacular concentrate and the spectacular diffuse one.
Berlusconi and its advisors, mercenaries of the capital, knew to make this osmosis, and this in the facts.
And where one sees this Holy Family, politicians/politicking, gangster/gangster, film stars and the sport, star of television, to embrace itself with full mouth.
No false modesty is more setting. And they are these people-there, who format the brains.
They/they have all the powers on the alive one.

“Also as a doctor, you feel this general contempt…”

Albert Jacquard (born in 1925, geneticist of the populations, a passage to Radio Libertarian)

But these people-there are death and the suffering. And one wonders whether they will not have to be reversed with great violence, and this without any district, but while imperatively avoiding remaking the same things very quickly as them/they.
The anti-authority arranges the business of the bourgeoisies well, because they think wrongly or rightly, that it is not the anti-authority, that they fear or fear, because it is not the anti-authority which will be able to reverse them and especially to reverse them without taking their places…
To reverse the authority, is it necessary to be anti-authoritative?
Can one reverse the authority by nonthe authority?
Nondoes the authority which reverses the authority become - it in its authoritative turn? or then aren't the anti-authoritative bunches - they not as sects which try to live the anti one - authority between anti - authoritative?
But which knows that they/they will be able only to be crashed to pieces against the wall of any political authority? doesn't one leave… n ' est - ce - pas there?
And various the bourgeoisies does not believe to have any immediate interest or even distance, to conceive a mode of teaching which does not rest any more on one formal or abstract authority.
However, the mankind is condemned to disappear soon as a species, if it does not change an engine radically, but perhaps will prefer T - it to disappear, regarding as certain cretins and certain cretins that its kind of “life” is not negotiable. That everyone bursts, but it without any division of the wealths, such is the currency of the bourgeoisies to the service of the capital.
And we all are and, since we “live” inside, of the “capitalists”. Me, you, him, them, they…

“I was not scout, but if Laborit says that I have a side Scout Servant boy like Jacquard, it is that must be true. Although I prefer the term defender of the truth with Scout Servant boy, but…”

Léon Schwartzenberg (cancer specialist, 1923 - 2003 , passage with Radio Libertarian)

And yes, does Radio Libertarian like notorieties, even if they are notorieties protestors, but why not libertarian men or women of the street? Therefore, can one - to slow down a racing car filled with explosives, and which sinks to 200 per hour in a wall? this racing car, it is the economy become insane.
Knowing what the racing car in question at summer precisely programmed and inevitably to enter in collision early or late, with this wall? We live the era of homo sapiens suicidium, and perhaps we arrive at the end of the human adventure which could, despite everything; and under other auspices, to continue and be extremely beautiful.
We did not have any more, in any case, in our hearts, that money and jealousy badly placed, nobody not being jalousable, everyone being in the same not life, nona poor life or nona rich life, it is all; a bad wrapped gold smell, or a bad not wrapped smell, it is the only difference… and it is for this nothing, that we were made the war… all is known as!
Let us not be jealous/jealous of nothing, because nothing is worth the sorrow of it, even less today than yesterday… and if we must reverse techno-industrial commercial spectacular tyranny, we would have well to do it, because no tyranny changes with half. A reversed tyranny is definitively or never was it. The French middle-class of right-hand side if is frightened that it is ready to fall into the arms from the French middle-class from far right, with open arms.
France is a country where there always was a strong popular tradition of Fascism, xenophobia, of primary education racism, people very little accessible and hospital.
All the fascists and droitists of the world could request political asylum from France.
And even one their rare politicians of middle-class left, which succeeds in being made elect president of the French “Republic”, by dividing the middle-class lines, a certain François Mitterand (1916 - 1996), was in fact a maurrassien of the middle-class left, and thus, so true and very skilful middle-class man of the right.
And it police is in France and elsewhere in the world, as in the army, paradise for all the fascists and droitists, who from now on are ensured of the impunity of their acts, such an inhuman are - they… and the infiltration of these Sirs is rather obvious. But, one cannot fortunately generalize completely, and that must be difficult to live for the police officers, police and soldiers who are not fascistic or droitists.
The middle-class of left and even of far left is also present (in an extremely discrete way), in the forces police and military… and the forces of repression and oppression, result generally from the popular classes or averages, the poor especially thus, that the dominant bourgeoisies with the power, can use to defend their many properties and also their many privileges.
And most those and those resulting from the rich social classes will become when with them and they, business lawyers, prosecutors, police superintendents, judges, prosecuting attorneys, or others, and this with the service of the powerful ones. The bourgeoisies can defend their interests. And they can bite to blood. And definitely, there is no justice nowhere, and contrary to the films known as popular, at the end, they are always the malicious ones which gains.

Patrice Faubert (2010) puète, peuète, pouète, paraphysician ( http://patrice.faubert.over-blog.com/) Stalemate says the guest on “hiway index”