Si tout le monde
Courait le 100 mètre
En 9 s 58
Si tout le monde
Courait le 200 mètres
En 19 s 19
SI tout le monde
Marchait 50 kilomètres
En 3 h 32 min 33 s
Si tout le monde
Lançait le poids de 7,260 kg
A 23,12 mètres
Si tout le monde
Sautait à la perche
6,16 mètres
Certes, des records du monde, chez les hommes
Si tout le monde
Courait le 100 mètres
En 10 s 49
Si tout le monde
Courait le 200 mètres
En 21 s 34
Si tout le monde
Marchait le 20 kilomètres
En 1 h 24 min 38 s
Si tout le monde
Courait le marathon
En 2 h 15 min 25 s
Certes, des records du monde, chez les femmes
Si tout le monde gagnait ( créé en 1903 ) le Tour de France
Comme feu ( 1960 - 2010 ) Laurent Fignon
Si tout le monde perdait un Tour de France
Pour 8 petites secondes, comme feu Fignon
Qui disait fort justement
Comme l'aurait dit un biologiste des comportements
" Tout ce que j'ai fait dans ma carrière, c'était pour que l'on m'aime "
Le cancer rend parfois la lucidité amène !
Et bien, cela n'aurait plus rien de remarquable
Et bien, cela n'aurait plus rien d'admirable
Alors que le plus étonnant
C'est l'entraînement qu'il faut, c'est dément
Travailler sans cesse avec acharnement
Pour être aimé, il faut mériter les applaudissements !
C'est comme à l'usine
Parfois l'accident, la mauvaise mine
Et puis, là aussi, le contrôle
Toujours faire attention, pas drôle
Si tout le monde chantait
Comme par exemple feu ( 1873 - 1921 ) Enrico Caruso
Si tout le monde peignait
Comme par exemple feu ( 1881 - 1973 ) Pablo Picasso
Cela n'aurait plus rien de remarquable
Cela n'aurait plus rien d'admirable
Cela serait la norme
La hiérarchie n'a pas de forme
En vérité
Avec une morphologie adaptée
Qui peut d'ailleurs se moduler
Car les gènes s'activent en fonction de ce que l'on vit
De l'environnement, l'on ne peut faire fi
COMT/ met met, COMT/ val val ou MAOA
Peu importe, sur l'interaction, la génétique est d'accord, voilà !
Ou bien donc, avec une technique bien étudiée
Qui sans cesse doit se répéter
Tout être humain
Peut faire n'importe quoi
Peut entreprendre n'importe quoi
Certes, en sport
Il y a des dispositions
Comme le coeur et la vascularisation
Mais surtout la psychologie de la motivation
Certes, en art
Il y a des aptitudes
Le coup de pinceau, le coup de crayon
Les cordes vocales ou une autre raison
Mais surtout la psychologie de la motivation
Et surtout, toujours l'apprentissage
Travailler, travailler, répéter, répéter, avec rage
Tout être humain en vaut un autre
Pourtant, sous les applaudissements, l'on se vautre
Répéter le même geste, le même trait
Afin qu'il devienne parfait
Et c'est donc toujours la répétition
Que finalement nous applaudissons
Toute performance exceptionnelle
C'est toi, moi, ils, eux, elles
C'est simplement ce que peut faire l'espèce humaine
Programmée pour, dans tel ou tel domaine
L'espèce humaine n'est pourtant pas si formidable
A part la recherche de dominance, rien de notable
Et quand nous payons notre loyer
Notre gaz ou notre électricité
Dans le pays où nous sommes nées/nés
Femmes ou hommes, personne ne peut-être oublié
Ou dans notre pays d'adoption
Nos sentiments nationalistes, nous montrons
Qu'on le veuille ou non
Dès qu'à l'économie d'un pays nous participons
Forcément, à la mouvance nationale, nous adhérons
Peu importe nos idées, le capital, nous le renforçons !
Comme les truands
Qui financèrent, grassement, les partis politiques
Tout le monde le sait, c'est devenu évident
3/7/1975, le juge feu ( 1923 - 1975 ) François Raynaud, est abattu
Le gang des lyonnais en fut
Et déjà le SAC ( service d'action civique ) en rut
De 1960 à 1981, police parallèle, cela sentait le Pasqua
Truands et hommes politiques
C'est l'éternel cirque
Pourtant, les trois tueurs
Furent connus de bonne heure
Robert Alfani
Michel Lamouret
Jean-Pierre Marin
Qui fut l'exécuteur, lui-même exécuté
Collusion entre truands et policiers
Le parti gaulliste majoritaire, il fallait financer
Fascisme du milieu
Milieu du fascisme
Truands et fascistes
Fascistes et truands
Gaullisme, SAC, CDR (Comité de défense de la République ) truands
Pour un attentat politique, conséquent
Il y en eut tant et tant
Pour cela, le capital n'est pas regardant
Et comme souvent
En 1992, l'affaire fut étouffée
Et le dossier fut archivé
Feu François Raynaud du syndicat de la magistrature
Fut par ce syndicat, abandonné, au fur et à mesure !
De nos jours, rien de changé
Même ( né en 1942 ) Michel Drucker
Le dit un jour à la télévision, sans que j'exagère
Mais c'est de plus grande habileté
Mais nonobstant, toujours des gens pour voter
Et voter, c'est comme cautionner
Pour des truands, pour des gangsters
Pour le monde politique si réactionnaire
Notre monde
Est un monde de permanent stress
Notre monde
Est un monde de permanente détresse
Qui s'inscrit dans tous les corps
C'est cela la seule vraie mort
De notre vivant, notre seul sort !
Comme les maladies tropicales
Comme donc les maladies virales
Elles sont le visage du capital
Elles se déplacent
Elles tracent
Le marché de l'économie
Copule partout à l'infini
Le capital est sans pays
Le capital est sans patrie
Il est de tous les pays
Il est de toutes les patries
Import/export
Il est dans tous les ports
Il est de tous les bords
Comme la femelle d'un certain moustique
Femelle venue des tropiques
Que n'importe qui, elle pique
Aucune race, du sang est du sang
Cette femelle le sait bien, c'est marrant !
Tout peut néanmoins changer très vite
En même temps, très vite
En même temps, écosphère émérite
Ainsi
Et pendant 5000 ans
Le Sahara fut vert, c'est étonnant
Oasis, de l'eau, des points d'eau
Des hommes robustes de deux mètres de haut
Poissons, girafes, hippopotames
Communication en tam-tam
Kiffiens puis Ténéréens
Surtout chasseurs pêcheurs, manger, il le faut bien
D'une époque l'autre, gens pacifiques
De la mort ritualisée, comme éthique
Des fleurs dans les tombes
Avec tristesse, l'on méditait sur les tombes
Mais de plus en plus, la vie est comme un bateau encalminé
De plus en plus
Toute vraie vie, est empêchée
Par la dictature politique, cette autorité
Truands, gangsters, fascistes, hommes et femmes politiques, imbroglio
Voilà la vie politique, cela n'est pas beau !

Patrice Faubert ( 2015 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien (  http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "

If everyone
Ran the 100 measures
In 9 S 58
If everyone
Ran the 200 meters
In 19 S 19
IF everyone
Went 50 kilometers
In 3:32 min 33 S
If everyone
The weight of 7.260 kg launched
With 23.12 meters
If everyone
Jumped to the pole
6.16 meters
Admittedly, world records, at the men
If everyone
Ran the 100 meters
In 10 S 49
If everyone
Ran the 200 meters
In 21 S 34
If everyone
Went the 20 kilometers
In 1:24 min 38 S
If everyone
The marathon ran
In 2:15 min 25 S
Admittedly, world records, at the women
If everyone gained (created in 1903) the Tour de France
Like fire (1960 - 2010) Laurent Fignon
If everyone lost a Tour de France
For 8 small seconds, like fire Fignon
Who extremely precisely said
As would have said it a biologist of the behaviors
“All that I made in my career, it was so that me am liked”
Cancer makes sometimes clearness pleasing!
And well, that would not have anything any more remarkable
And well, that would not have anything any more admirable
Whereas most astonishing
It is the training which it is necessary, it is lunatic
To work unceasingly with eagerness
To be liked, the applause should be deserved!
It is as with the factory
Sometimes the accident, the bad mine
And then, there too, control
To always pay attention, not funny
If everyone sang
Such as for example fire (1873 - 1921) Enrico Caruso
If everyone painted
Such as for example fire (1881 - 1973) Pablo Picasso
That would not have anything any more remarkable
That would not have anything any more admirable
That would be the standard
The hierarchy does not have a form
In truth
With an adapted morphology
Who can modulate besides
Because the genes are activated according to what one lives
Environment, one cannot despise
COMT/puts met, COMT/valley valley or MAOA
It does not matter, on the interaction, the genetics is of agreement, here!
Or thus, with a well studied technique
Who unceasingly must repeat himself
Any human being
Can do anything
Can undertake anything
Admittedly, in sport
There are provisions
Like the heart and vascularization
But especially the psychology of the motivation
Admittedly, in art
There are aptitudes
The brushstroke, the blow of pencil
Vocal cords or another reason
But especially the psychology of the motivation
And especially, always the training
To work, work, repeat, repeat, with rage
Any human being is worth another of them
However, under the applause, one wallows
To repeat the same gesture, the same feature
So that it becomes perfect
And it is thus always the repetition
That finally we applaud
Any exceptional performance
It is you, me, they, them, they
It is simply what the mankind can do
Programmed for, in such or such field
The mankind is however not so formidable
Except for the search for predominance, nothing notable
And when we pay our rent
Our gas or our electricity
In the country where we were born/born
Women or men, nobody perhaps forgotten
Or in our country of adoption
Our nationalist feelings, we show
That it or not is wanted
As soon as in the saving in a country we take part
Inevitably, to national mobility, we adhere
It does not matter our ideas, the capital, we reinforce it!
Like the gangsters
Who financed, handsomely, the political parties
Everyone knows it, it became obvious
7/3/1975, the judge fire (1923 - 1975) François Raynaud, is cut down
The gang of the Lyoneses was
And already the SAC (civic service of action) in rut
1960 to 1981, parapolice, that felt Pasqua
Gangsters and politicians
It is the eternal circus
However, three killers
Were known early
Robert Alfani
Michel Lamouret
Jean-Pierre Marin
Who was the executor, itself carried out
Collusion between gangsters and police officers
The majority Gaullist party, it was necessary to finance
Fascism of the medium
Medium of Fascism
Gangsters and fascists
Fascists and gangsters
Gaullism, SAC, CDR (Defense committee of the Republic) gangsters
For an attempted political assassination, consequent
There was such an amount of it and so much
For that, the capital is not fussy
And like often
In 1992, the business was choked
And the file was filed
Fire François Raynaud of the trade union of the magistrature
Was by this trade union, given up, progressively!
Nowadays, nothing of changed
Even (born in 1942) Michel Drucker
Known as the one day on television, without I exaggerating
But it is of greater skill
But notwithstanding, always of people to vote
And to vote, it is like guaranteeing
For gangsters, gangsters
For the political world if reactionary
Our world
Is a world of permanent stress
Our world
Is a world of permanent distress
Who fits in all the bodies
It is that only true death
Of our alive, our only fate!
Like the tropical diseases
Like thus the viral diseases
They are the face of the capital
They move
They trace
The market of the economy
Copula everywhere ad infinitum
The capital is without country
The capital is without fatherland
It is of all the countries
It is of all the fatherlands
Import/export
It is in all the ports
It is of all the edges
Like the female of a certain mosquito
Female come from the tropics
That no matter who, it pricks
No race, of blood is blood
This female knows, it is funny to it well!
All can nevertheless change very quickly
At the same time, very quickly
At the same time, highly skilled ecosphere
Thus
And during 5000 years
The Sahara was green, it is astonishing
Oasis, of water, the water supply points
Some two height meters robust men
Fishes, giraffes, hippopotamuses
Communication in tom-tom
Kiffiens then Ténéréens
Especially fishing hunters, to eat, it is needed well
From one time the other, peaceful people
Ritualized death, like ethics
Flowers in the tombs
With unhappiness, one meditated on the tombs
But more and more, the life is like a becalmed boat
More and more
All true life, is prevented
By the political dictatorship, this authority
Political gangsters, gangsters, fascists, men and women, imbroglio
Here is the political life, that is not beautiful!

Patrice Faubert (2015) puète, peuète, pouète, paraphysician ( http://patrice.faubert.over-blog.com/) Stalemate says the guest on “hiway index”