" On est dès lors loin, très loin de la prétendue lutte contre des groupuscules djihadistes et ce sont bien les mouvements de contestation sociale comme par exemple celui des zadistes à Sivens, d'ouvriers organisant un piquet de grève, des lycéens bloquant un bâtiment public, des personnes manifestant malgré un interdit préfectoral et tant d'autres qui sont visés en réalité par cette loi parfaitement liberticide. "

CNT/AIT Anarchosyndicalisme ( numéro 145, été 2015 )

La société
Est comme une femme acariâtre
L'on pense qu'elle peut s'améliorer, s'amender
Mais elle reste toujours comme une marâtre
Et chaque être humain
En pleine figure, en reçoit la main
En est le souffre-douleur
Depuis des millénaires, à toutes les heures
Payer pour vivre
Vivre pour payer
Comme l'inscription à l'université
1000 euros en France
10742 euros en Angleterre
Pour le droit à l'instruction, il faut le faire
L'instruction de la démence
Et encore plus en Amérique
L'université, c'est la dette ou avoir du fric
Comme pour le travailleur immigré
Payer pour venir en France
Payer pour obtenir des papiers, ô clémence
Le parcours du combattant
Du sans-papiers est épuisant
C'est du travail clandestin
Risque d'expulsion pour trois fois rien
Et donc, il faut payer
700 euros, au moins
Pour avoir l'autorisation de travailler
Pour avoir des papiers
Certes
Si la vie est dégueulasse
C'est un phénomène de masse
Il y a encore des degrés
Dans la dégueulasserie, c'est à hurler
Je me souviens
Cela n'est pas si lointain
D'avoir souvent manifesté
En faveur des travailleurs immigrés
Et les travailleuses immigrées, ne pas les oublier
Des papiers pour tous et toutes
Ou plus aucun papier, en avant toute
Avec mon drapeau rouge et noir de la CNT
Ou avec mon drapeau noir, plus radicalisé
D'ultragauche, un élément incontrôlé
Qu'aucun notable libertaire ne venait saluer
Les chefs des diverses organisations hiérarchisées
Comme aussi bien
Tout est du même lien
Le culte de la virilité
Des blousons noirs et des bandes organisées
De la jeunesse ouvrière
A l'atelier, à l'usine, même air réactionnaire
Cela deviendra un courant stalinien
La preuve par mai 1968
Comme les 3 fois 8
La jeunesse ouvrière
Le culte de la virilité
La jeunesse bourgeoise
Cette bourgeoisie éclairée
Qui voulut tout chambouler
Et tout le reste en attente
De la récupération générale, en détente
Pourtant
Pour la jeunesse ouvrière
C'était, le soleil n'est pas pour nous
Pourtant
Pour la jeunesse bourgeoise
C'était, plus tard, nous aurons tout
Tout a toujours été en place
Pour la danse des classes
Et à la fin, chacun, chacune, reprend sa place
Bourgeoisie de l'art
L'art de la bourgeoisie
Tout est implacablement déterminé
Mais nous ne pouvons pas déterminer
Son indétermination pourtant elle-même déterminée !
Par des lois sociales
Par des classes sociales
Par des lois physiques
Par des processus physiologiques
Différents niveaux d'organisation
Qui sont tous en juxtaposition
Toute rencontre humaine
Ne peut échapper à ce domaine
Tout ceci nous manipule
Nous en sommes le ridicule
Et dans chaque personne
Ainsi, il n'y a jamais personne
Allo ? il y a quelqu'un ?
On sonne, on sonne, on sonne
Que du vide, que du mesquin !
Comme donc ce culte de la virilité
Qui font les femmes se masculiniser
Ainsi, deux femmes pourront dire
Cela est du vécu, cela n'est pas médire
On est jaloux
Au lieu de on est jalouses
Pour s'autoriser à draguer
Un homme, la femme doit singer
Et de son langage
Prendre les plus lourds bagages
Dans les classes populaires
Plus encore que dans les classes bourgeoises
Cependant toutes aussi réactionnaires
Le masculin l'emporte sur le féminin, c'est clair
Et peu m'importe que la féministe sexiste me toise !
Et au fond
C'est quoi la compétition
Sinon le culte de la virilité
Qui a bien su se féminiser
Et avec la modernité
Tout a pu s'améliorer
Non du point de vue physique
Mais surtout au niveau technologique
Comme le Tour de France à vélo
Quoi qu'on en dise, c'est pas de l'auto
Et voici quelques moyennes horaires
Que toute mythologie fera taire
1903 : 25,679 km/heure
1958 : 36,919 km/heure
1974 : 35,241 km/heure
1980 : 35,144 km/heure
2014 : 40,679 km/heure
C'est pas le corps qui s'améliore
Mais son matériel, son support
Tout comme le dopage
Qui partout, sévit avec rage
Et aussi pour certaines maladies
Dans les hôpitaux, ce sont de bons produits !
Comme le capital
Qui se dénonce lui-même, c'est infernal
Pour mieux se continuer
Pour mieux se perpétuer
Ainsi
Et cela n'est pas esbaudissant
Les capitalistes
Sont contre les capitalistes
Les fascistes
Sont contre les fascistes
Les staliniens
Sont contre les staliniens
Du capital, c'est la nouvelle stratégie
Avec cela, tout lui est ainsi permis !
Et à la vérité
Pour être sûr de s'y retrouver
Toute notoriété spectaculaire
Est forcément capitaliste, est forcément réactionnaire
Est forcément suspecte, même la plus contestataire
Des Léo Ferré, des Bernard Lavilliers
Sont là pour en attester
Car, Il faut écrire contre soi
Pour que quelque peu, cela fasse foi !
Encore une fois
Ce que je crois
Le spectacle de la contestation
N'est pas la contestation du spectacle
C'est bien cela le système, toutes tendances confondues
Les mêmes fausses grimaces, les mêmes faux culs
Ses intellectuels, ses artistes, ses savants, ses journalistes
Sa fausse contestation appointée, qui prête serment
Ses cinémas, sa télévision, sa radio, son théâtre, tout le toutim
Tout cela se copie, se mime
Pour être contre le système
Que finalement, tout le monde aime
Il faut être contre tout cela
Tout ce caca, tout ce crachat
Contre aussi ce qui le nourrit
L'extrême gauche, la gauche
L'extrême droite, la droite
En réalité, une seule et même droite !
Et donc aussi, tout ce qui la représente
Célébrités, vedettes, personnel politique, humoristes
Qui font le jeu du capitaliste !
Pas étonnant
Si en France, le compteur Linky
Sera/ est déjà étatisé, de plus en plus consternant
De 2015 à 2021, ERDF, qui nous chie
Nouveaux compteurs électriques
Radiofréquences émises cancérigènes
Où il y a du fric, aucune gêne
Le système est totalement antipathique
Chacun, chacune, en veut son coup de trique
C'est la société spectaculaire marchande techno-industrielle
Pour toi, moi, eux, ils, elles

Patrice Faubert ( 2015 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien (  http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "

“One is consequently far, very far from the alleged fight against bunches Jihadists and they are well the protest movements social such as for example that of the zadists with Sivens, blue-collar workers organizing a high-school pupil, strike picket blocking a public building, person expressing in spite of a prefectoral interdict and so much of others which are aimed actually by this law perfectly liberticide. ”

CNT/AIT Anarchosyndicalisme (number 145, be 2015)

The company
Is like a sour woman
One thinks that it can improve, of amending oneself
But it always remains like a mantle
And each human being
In full figure, receives the hand from it
In is the scapegoat
Since millenia, at every hour
To pay to live
To live to pay
Like registration at the university
1000 euros in France
10742 euros in England
For the right to the instruction, it should be done
The instruction of the insanity
And even more in America
The university, it is the debt or to have money
As for the immigrant worker
To pay to come to France
To pay to obtain papers, ô leniency
The assault course
Illegal immigrants is exhausting
It is clandestine work
Risk of expulsion for three times nothing
And thus, it is necessary to pay
700 euros, at least
To have the authorization to work
To have papers
Admittedly
If the life is disgusting
It is a phenomenon of mass
There are still degrees
In the degueulassery, it is to be howled
I remember
That is not so remote
To have often expressed
In favour of the immigrant workers
And immigrant workers, not to forget them
Papers for all and all
Or more no paper, ahead all
With my red and black flag of the CNT
Or with my black flag, more radicalized
Of ultragauche, an uncontrolled element
That no notable libertarian came to greet
Chiefs of the various hierarchical organizations
As as well
All is same link
The worship of virility
Black wind-breakers and organized bands
Young workers
With the workshop, the factory, even air reactionary
That will become current Stalinist
The proof per May 1968
Like 3 times 8
Young workers
The worship of virility
Middle-class youth
This enlightened middle-class
Who wanted all to mess up
And all the rest on standby
General recovery, in relaxation
However
For the young workers
It was, the sun is not for us
However
For middle-class youth
It was, later, we will have all
All always was in place
For the dance of the classes
And at the end, each one, each one, its place begins again
Middle-class of art
The art of the middle-class
All is implacably given
But we cannot determine
Its given indetermination however itself!
By social laws
By social classes
By physical laws
By physiological processes
Various levels of organization
Who all are in juxtaposition
Any human meeting
Cannot escape this field
All this handles us
We are the ridiculous one
And in each person
Thus, there is never nobody
Hello? is there somebody?
One sounds, one sounds, one sounds
That vacuum, that the petty one!
Like thus this worship of virility
Who make the women be made masculine
Thus, two women will be able to say
That is lived, that is not to slander
One is jealous
Instead of one is jealous
To be authorized to dredge
A man, the woman must ape
And of its language
To take the heaviest luggage
In the popular classes
More still than in the middle-class classes
However all also reactionaries
The masculine overrides the female one, it is clear
And little matters me that the feminist sexist measures me!
And at the bottom
It is what the competition
If not the worship of virility
Who knew well to feminize himself
And with modernity
All could improve
Not from the physical point of view
But especially at the technological level
Like the Tour de France with bicycle
No matter what one says some, it is not car
And here some average schedules
That any mythology will make conceal
1903: 25.679 km/h
1958: 36.919 km/h
1974: 35.241 km/h
1980: 35.144 km/h
2014: 40.679 km/h
In fact the body improves
But its equipment, its support
Just like doping
Who everywhere, prevails with rage
And also for certain diseases
In the hospitals, they are good products!
Like the capital
Who denounces itself, it is infernal
For better continuing itself
For better remaining
Thus
And that is not esbaudissant
Capitalists
Are against the capitalists
Fascists
Are against the fascists
The Stalinist ones
Are against the Stalinist ones
Capital, it is the new strategy
With that, all is thus allowed to him!
And with the truth
To be sure to find itself there
Any spectacular notoriety
Is inevitably capitalist, is inevitably reactionary
Is inevitably suspect, even more the protestor
Of Léo Ferré, Bernard Lavilliers
Are there to attest some
Because, It is necessary to write against oneself
So that somewhat, that is taken!
Once again
What I believe
The show of the dispute
Is not the dispute of the show
It is well that the system, all confused trends
Same false grimaces, the same forgeries bottoms
Its intellectuals, its artists, its scientists, its journalists
Its false sharpened dispute, which lends oath
Its cinemas, its television, its radio, its theatre, all the toutim
All that is copied, is mimed
To be against the system
That finally, everyone likes
It is necessary to be against all that
All this excrement, all this spittle
Against also what nourishes it
The far left, left
Far right, line
Actually, only one and even right-hand side!
And thus also, all that represents it
Celebrities, stars, political staff, humorists
Who play the game of the capitalist!
Not astonishing
So in France, the Linky meter
Will be is already nationalized, more and more dismaying
From 2015 to 2021, ERDF, which shits us
New electric meters
Carcinogenic emitted radio frequencies
Where there is money, no embarrassment
The system is completely antipathetic
Each one, each one, want its blow of cudgel of it
It is the techno-industrial commercial spectacular company
For you, me, them, they, they

Patrice Faubert (2015) puète, peuète, pouète, paraphysician ( http://patrice.faubert.over-blog.com/) Stalemate says the guest on “hiway index”