Les maisons de retraite, hors de prix
Comme souvent, surtout en région Paris
La personne âgée y est de plus maltraitée
Une bouffe dégueulasse, le linge pas lavé
Dernier plaisir du gustatif, même cela est refusé
Tout est optionnel
Car, toute bientraitance est fictionnelle
Sans vouloir faire de chabanais
Pour tout, c'est comme cela, pas vrai !?
Alors, nous faisons l'autruche
Qui, un jour, deviendra baudruche
Et finalement
Du capital, de la marchandise
Chaque être humain, qu'on se le dise
Est comme un stropiat, forcément
Tout y est de la guerre
Ainsi, en 2019
Budget prévisionnel du Pentagone
L'économie a ses drones
716,3 milliards de dollars
Pour les opérations extérieures
69 milliards
Pour les renseignements intérieurs
17 agences civiles et militaires
100.000 agents civils et militaires
81,1 milliards de dollars
Il y a aussi la guerre alimentaire
Pour la pauvreté, des cancers alimentaires
Des hépatiques cancers
Des cirrhoses non alcooliques
Une canette de Coca-Cola
Correspondant à sept morceaux de sucre
Pour le foie, un mauvais lucre
Le foie fabricant du mauvais gras !
Et en France
En américanisation de la démence
22 litres de soda
Par personne et par an, voilà
Ce qui est plus nocif
Il faudrait que cela devienne poncif
Que les cent milliards de neutrinos
Qui à chaque seconde, nous traversent, c'est rigolo
Ce à la vitesse de la lumière
Sans que si peu, j'exagère
Le tout du rien
Le rien du tout
Par exemple
Rien que sur la surface d'un ongle
Et ce à chaque seconde, oui un ongle
Lui aussi traversé
Par 60 milliards de neutrinos solaires
Quelle que soit notre position sur la Terre
Sans compter tous les neutrinos extrasolaires
Le rien du tout
Le tout du rien
Les atomes dont nos corps sont composés
99,99 de vide, sans vouloir ironiser
Elle est bien du microcosme au macrocosme, la relativité !
22 B, planète océan, via l'engin Kepler
Avec peut-être des solutions convergentes
Chaque zone habitable en adaptation confluente
Mais, ici, sur notre monde
Monsanto et sa bouffe immonde
Comme Sodexo, multinationale française, au tout infect
Bouffe industrielle, prisons, cantines, maisons de retraite
Roundup, 41 pour cent de glyphosate
Pesticides, herbicides, fongicides, salopericides
Tout cela produisant de l'écocide
Et donc des malformations organiques
Le profit l'emportant sur tout, c'est tragique
Monsanto en 2016
Ce fut un déversement mortifère
Et ce de part notre monde, sur notre sphère
800.000 tonnes de roundup
Et autres génériques
Avec de la polyneuropathie toxique
Pour nous empoisonner, l'on sait y faire
La société
Tout y est du plastique
Tout y est de l'herbicide
Tout y est du pesticide
Tout y est TOXIQUE
Tout ou presque y est du transgénique
Comme sur nos gueules si psychosomatiques
Tout n'est plus que des parts de marché
Monsanto et autres salauds, faut s'en débarrasser !
C'est le temps de l'extrême droite
Flux et reflux, toujours là, la pensée étroite
Gauche, droite
Extrême gauche, extrême droite
C'est le temps de l'extrême droite !
Tout un monde
Qui vit du faux
Qui produit du faux
Au niveau politique
Qui n'est d'ailleurs plus qu'économique
Au niveau psychologique
Et tout étant interconnecté, pure psychosomatique
La colique est devenue mondiale, logique
Avec toujours du passeport ou autres papiers d'identité
Pour un boulot, pouvoir trouver
Pour un logement, pouvoir trouver
Pour même et surtout pouvoir sexer
Pour pouvoir copiner ou se marier
Au feu tous les papiers
Au feu toutes les propriétés
Ou alors
C'est le viol légalisé
Payer pour avoir le droit de copuler
C'est le corps prostitué
C'est donc le viol légalisé
Mais le capital est un souteneur
Il nous faut pointer à sa machine, à toute heure
Dans tous les domaines, il en est ainsi
Aucune gratuité réelle, tout est intéressé
De toute expression non aliénée, le capital fait fi
Et de famille en famille, l'on fait la société !

Patrice Faubert ( 2018 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien (  http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.index )

Retirement homes, overpriced
As often, especially in the Paris region
The older person is more mistreated
Disgusting food, laundry not washed
Last pleasure of the taste, even that is refused
Everything is optional
Because, all goodness is fictional
Without wanting to do chabanais
For all, it's like that, right?
So, we do the ostrich
Who, one day, will become Baudruche
And finally
Capital, merchandise
Every human being, let it be said
Is like a stropiat, necessarily
Everything is there of the war
So in 2019
Estimated budget of the Pentagon
The economy has its drones
$ 716.3 billion
For external operations
69 billion
For internal information
17 civilian and military agencies
100,000 civilian and military agents
$ 81.1 billion
There is also the food war
For poverty, food cancers
Hepatic cancers
Non-alcoholic cirrhosis
A can of Coca-Cola
Corresponding to seven pieces of sugar
For the liver, a bad lucre
The liver maker of bad fat!
And in France
In americanization of dementia
22 liters of soda
Per person and per year, that's it
What is more harmful
It should be clichéd
That the hundred billion neutrinos
Who every second we cross, it's funny
This at the speed of light
Without so little, I exaggerate
Everything from nothing
Nothing at all
for example
Only on the surface of a fingernail
And every second, yes, a fingernail
He too went through
By 60 billion solar neutrinos
Whatever our position on Earth
Not to mention all extrasolar neutrinos
Nothing at all
Everything from nothing
The atoms of which our bodies are composed
99.99 empty, without wanting to irony
It is from microcosm to macrocosm, relativity!
22 B, ocean planet, via Kepler gear
With perhaps convergent solutions
Each habitable zone in confluent adaptation
But here on our world
Monsanto and his foul food
Like Sodexo, French multinational, at all infected
Industrial food, prisons, canteens, retirement homes
Roundup, 41 percent glyphosate
Pesticides, herbicides, fungicides, salopericides
All this producing ecocide
And therefore organic malformations
Profit outweighing everything is tragic
Monsanto in 2016
It was a deadly spill
And this from our world, on our sphere
800,000 tons of roundup
And other generics
With toxic polyneuropathy
To poison us, we know how to do it
The society
Everything is plastic
Everything is there herbicide
Everything is pesticide
Everything is TOXIC
Almost everything is transgenic
As on our mouths so psychosomatic
Everything is just market share
Monsanto and other bastards, get rid of it!
This is the time of the far right
Ebb and flow, still there, narrow thinking
Left right
Far left, far right
This is the time of the extreme right!
A whole world
Who lives false
Who produces fake
Politically
Which is more than just economic
At the psychological level
And everything is interconnected, pure psychosomatic
Colic has become global, logical
With always passport or other identity papers
For a job, find
For housing, find
For even and especially to be able to sex
To be able to befriend or marry
At the fire all the papers
Fire all properties
Or
This is the legalized rape
Pay for the right to copulate
This is the prostituted body
So it's the legalized rape
But capital is a pimp
We must point to his machine at all times
In all fields, this is so
No real free, everything is interested
Of all non-alienated expressions, capital disregards
And from family to family, we make society!

Patrice Faubert (2018) puète, peuète, pouete, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/) Pat says the guest on "hiway.index)