Il faut donc
Payer pour tout
Dans la marchandisation, tout a un coût
Et puis donc
Personne ne demande à naitre
Surtout, là, où tout vous envoie paître
De l'être, en interdiction
De l'avoir comme une sommation
Aux lois du marché, tous et toutes, en soumission
Tout pouvant prendre plusieurs formes
Chaque temps historique avec sa norme
Et il y en a pour tous les goûts
Du prolétaire, du nanti, la même roue
Avec des chagrins d'amitié
Puisque tout ou presque est rivalité
Avec des chagrins d'amour
Quand la sexualité joue des tours
Comme si chaque existence
La fausse conscience comme seule cadence
Avec des populations lobotomisées et donc contrôlées
Avec des populations décérébrées et clonées
Toute une fausse diversité
Pour la dictature du capital
Toujours aux ordres, fausse diversité prête à voter
Cela est devenu normal
Cela est devenu banal
La vie enfermée dans un cercueil
De tous nos regrets, comme un linceul
La mort comme une belle affaire
Via tout le trafic du funéraire !
Tout cela ne rentrant
Hélas pas, comme tout le reste, dans le signifiant
De la plupart des gens
Donc, comme par ailleurs, encore
Dans le funéraire, le capital fait fort
Pour la simple inhumation
C'est au moins 4000 euros
Pour la simple crémation
C'est au moins plus de 4000 euros
L'on ne dit déjà plus
Comme l'ensemble de la publicité, qui pue
Ma tête est malade, mais tu peux parler à mon cul
Cimetière
Mais, c'est le jardin du souvenir
Il faut plaire
Il faut faire plaisir
Des tombes avec le code QR
200 euros de plus, c'est un monde d'affaires
Sites mémoriaux sur Internet
Le capital fait toujours la fête
Cependant que
Dans notre corps qui travaille tout le temps
Pas besoin de traverser la rue, ô crétin, c'est évident
80 millions de nouvelles cellules s'y développant
Chaque jour, paradoxalement
Voilà-ti-pas
Que plus rien ne nous émerveille
Le disque, sans cesse, se raye
Comme l'immortalité de certaines méduses
Mort programmée de la cellule, bloquée, quand rien ne s'use
Mais le monde lui-même est devenu une phobie
Comme tout nationalisme avec sa glottophobie
Du nationalisme des territoires
Des territoires du nationalisme
Abominable guerre de trente ans, l'Alsace à la France, on l'oublie !
Et en vérité
De toute cérémonie, il faut se défier
Tout culte
Le culte de la charogne
Aurait dit, feu ( 1875 - 1908 ) l'anarchiste Albert Libertad, révolte qui cogne
Donc, tout culte
Qui que ce soit
Quoi que ce soit
C'est toujours sordide
C'est toujours morbide
Ainsi, toute renommée spectaculaire, est toujours un bide
The Doors ( 1965 - 1973 )
100 millions de disques vendus
Le capital sait faire des affaires
Et feu ( 1943 - 1971 ) Jim Morrison
Comme un sac de pommes
Fut vendu
Fut pendu
Par le fric, tout est détourné et tordu
Il faut l'apologie de l'inconnu
Il faut rester inconnu
Bon, pour revenir au funéraire
Tout nous y ramenant, notre fin dernière
Du coq à l'âne, il passe le Faubert
Et ni coq, et ni âne, j'espère
France, 2013, 560.000 décès
Du capital, une statistique d'abcès
2,5 milliards de chiffre d'affaires
Pas si très jadis
Comme un double six
De la classe septième à la classe première
Maintenant, c'est moins gruyère
Mais 3000 agences environ, 25000 salariés
Un secteur du marché
Ne pouvant jamais chômer
Le pauvre, lui, dans un trou est jeté
Le riche se fait crématiser
Ce sont les déchets des poubelles qui se font incinérer
Dans une humanité qui ne sait que se mépriser
Certes, c'est facile de tout critiquer
Mais malheur, toute l'organisation du monde est à critiquer !

Patrice Faubert ( 2018 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien (  http://patrice.faubert.over-blog.com ) Pat dit l'invité sur " hiway index "

Must therefore
Pay for everything
In commodification, everything has a cost
And then
Nobody asks to be born
Especially, where everything sends you to graze
To be, in prohibition
To have it as a summation
To the laws of the market, all of them, in submission
Everything can take many forms
Every historical time with its standard
And there's something for everyone
From the proletarian, the rich, the same wheel
With heartbreaks of friendship
Since almost everything is rivalry
With sorrows of love
When sexuality plays tricks
As if every existence
False consciousness as the only cadence
With lobotomized and therefore controlled populations
With decerebrated and cloned populations
All a false diversity
For the dictatorship of capital
Always on the order, false diversity ready to vote
It became normal
This has become commonplace
Life locked in a coffin
Of all our regrets, like a shroud
Death as a bargain
Via all funeral traffic!
All this not coming
Alas not, like everything else, in the signifier
Most people
So, as otherwise, still
In the funeral, capital makes strong
For the simple burial
It is at least 4000 euros
For simple cremation
It is at least more than 4000 euros
We do not say anymore
Like all advertising, which stinks
My head is sick, but you can talk to my ass
Graveyard
But, it's the garden of remembrance
It is necessary to please
You have to please
Graves with the QR code
200 euros more, it's a business world
Memorial sites on the Internet
Capital always makes party
While
In our body that works all the time
No need to cross the street, O moron, it's obvious
80 million new cells developing there
Every day, paradoxically
That is-ti-no
That nothing amazes us
The disc, constantly, is scratched
Like the immortality of some jellyfish
Programmed death of the cell, blocked, when nothing wears
But the world itself has become a phobia
Like all nationalism with its glottophobia
Territorial nationalism
Territories of nationalism
Abominable war of thirty years, Alsace to France, we forget it!
And in truth
In any ceremony, we must challenge ourselves
All worship
The cult of carrion
Would have said, fire (1875 - 1908) the anarchist Albert Libertad, revolt that knocks
So, all worship
Anybody
Anything
It's still sordid
It's always morbid
So, any spectacular fame, is always a bide
The Doors (1965 - 1973)
100 million records sold
Capital knows how to do business
And fire (1943 - 1971) Jim Morrison
Like a bag of apples
Sold
Was hanged
By the money, everything is diverted and twisted
It is necessary to apologize for the unknown
We must remain unknown
Good, to return to the funeral
All bringing us back, our last end
From cock to ass, he passes the Faubert
And no cock, and no donkey, I hope
France, 2013, 560,000 deaths
Capital, an abscess statistic
2.5 billion turnover
Not so very long ago
Like a double six
From the seventh class to the first class
Now it's less gruyère
But about 3000 agencies, 25,000 employees
A sector of the market
Never being able to enjoy
The poor, him, in a hole is thrown
The rich is cremated
This is the garbage waste that is incinerated
In a humanity that knows only to despise
Of course, it's easy to criticize everything
But woe, the whole organization of the world is to criticize!

Patrice Faubert (2018) puète, peuète, pouete, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat says the guest on "hiway index"