La victoire électorale
D'un parti politique comme le " Front national "
En France, est tout à fait logique
La compétition du capital est son moteur stratégique
Et de ce fait, dès l'école
C'est la compétition pot de colle
Apprendre à devenir le meilleur
Apprendre à devenir la meilleure
L'apprentissage du fascisme
Le fascisme de l'apprentissage
La compétition, la hiérarchie
La rivalité, la jalousie
Sont des valeurs fascistes
Ainsi, tout plus ou moins, pue l'idéologie fasciste
Le fascisme se dit maintenant démocratique
Le fascisme est rusé, s'adaptant à toute critique
L'égalité des chances
Pour devenir des inégaux, des inégales
Voilà bien l'ordinaire fascisme social
Partout
Tout produit du fascisme
L'extrême droite du capitalisme
Des pauvres, des jeunes, votent pour le fascisme
C'est donc ainsi du populisme
Mais rien d'étonnant
Car c'est ce que l'on apprend
Car
Toute compétition est fasciste
Toute hiérarchie est fasciste
Les racines en sont profondes
De l'humanité, le fascisme creuse les tombes
Des racines jamais extirpées qui nous inondent
C'est donc véritablement le contraire qui serait étonnant
Ne pas s'en rendre compte est navrant !
Dans chaque pays
C'est pratiquement le même enseignement
Cela débute avec chaque enfant
Obéir, être en compétition
Ne pas réfléchir, être en soumission
Depuis le berceau
Apprendre à devenir un idiot
Mon, ton, son, ma, ta, sa
Langage de la propriété, et voilà
Tout le fascisme qui suivra
Comme un spectaculaire intégré
Où plus rien ne peut se dissocier
Il y a un fascisme un peu plus social
Comme en France, le parti national socialiste, pire que le mal
Cinq coups de pied au cul, c'est du social
Un fascisme à peine un peu moins social
Sept coups de pied au cul, c'est national
Certains et certaines en redemandent
Le sadomasochisme du fascisme passe commande !
C'était bien la peine
Bien avant que ce monde vienne
Il y a 125 millions d'années
Deux grandes familles séparées
Les mammifères placentaires
Les mammifères marsupiaux
Mais les placentaires avec un cerveau plus gros
Gestation plus longue chez les placentaires
Mais chaque période géologique à son ère
Et il y eut aussi de grands mammifères
Ainsi
Baluchitherium grangeri
7 m de haut, 8 m de long, 20 tonnes
L'évolution, rien ne l'étonne
C'était, il y a environ 35 millions d'années
Et c'est le plus grand mammifère ayant jamais existé
Plus exactement de ce qui a pu être retrouvé !
Certes, un peu plus petit
En rapport du vivant, de son alchimie
Comme les milliers d'inoffensifs Supersaurus
La taille de certains dinosaures, un plus
30 à 35 mètres de long, une véritable armée
Comme des chevaux montés
Et à l'assaut du fascisme
Et donc à l'assaut du capitalisme
Mais il y a environ
65,5 millions d'années
Comme le crépuscule du Crétacé
Un astéroïde de 10 km de diamètre
Au règne des dinosaures, une fin, voulut mettre
Pas vraiment, d'ailleurs
Puisque l'oiseau nous nargue à toute heure
Donc en s'écrasant sur la planète Terre
Comme cinq milliards de bombes atomiques, un enfer
Chaque bombe comme Hiroshima
Mais avec Eomaia scansoria
Il y a 125 millions d'années, le placenta déjà
Et peut-être même, il y a environ 220 millions d'années
De notre époque, 90 pour cent des mammifères sont placentaires
Notre grande ignorance, de tout, peut s'étonner
Donc, une terrible collision
Comme dans l'univers, tant d'autres habituelles collisions
Boule de feu, 72000 km/heure
6000 degrés Celsius dans les premières heures
La fin des crocodiles de 15 m de long
La fin de certains dinosaures de 30 m de long
La petite taille qui devient un atout
Monde des cendres, dix degrés de moins
Vagues de 300 m de haut, tout devient fou
Et puis, le règne des mammifères, nous voilà, c'est nous !
Avec toutes nos guerres
Qui sont nos tics repères
C'est pas dans nos gènes
Mais de l'apprentissage comme éternelle peine
Nous engrammons de mauvaises idées
C'est notre plancher océanique jamais évaporé
De toute notre horreur conditionnée
Aucune liberté, aucune égalité, aucune fraternité !
Pour de ce monde sans aucun rêve
Lire de la science-fiction, une trêve
" Nos armes sont de miel " ( 1982 )
De ( né en 1945 ) Pierre Pelot
D'autres mondes plus beaux
Et aussi
Encore un peu en anarchie
De ( née en 1929 ) Ursula K. Le Guin
" Les dépossédés " ( 1974 ) toujours d'actualité
Un autre monde, une autre société
Pour enfin un peu s'enthousiasmer
Et donc, toutes nos imbéciles constructions
Moins de sable ou autre, de l'érosion
Et comme une inévitable rançon
Dans le monde, partout, des inondations
1999 encore, la centrale nucléaire du Blayais
En Gironde, maintenant on le sait
Quand la digue est submergée
Une catastrophe, de justesse, évitée
Car par bonheur
De bons générateurs de vapeur
Et aussi l'inondation la plus fameuse
Car pouvant être outrepassée, la plus honteuse
Et tant d'autres désastres aussi lourds
Mais, je ne vais pas en faire un cours !
Depuis des millénaires
Depuis la fin du matrilinéaire
De ce monde sans aucune guerre
Toute éducation
De l'esprit est une éducastration
Dressage, obéissance, soumission
Conformisme, imitation, tradition
C'est bien cela le fascisme
C'est bien cela le capitalisme
C'est ce que vous voulez
C'est ce que vous avez
Pour tout cela, vous votez !
Dans la famille fasciste
Avec la version gauche
Avec la version extrême gauche
Avec la version droite
Avec la version extrême droite
Quand toutes se nourrissent les unes les autres
Qui des unes les autres sont les apôtres
Et pour les mal-comprenants
Du refus de ce qui est évident
L'école, l'université, le bureau, l'usine, le travail en général, la religion, le sport
La police, l'armée, l'enseignement, le vedettariat, l'idéologie, au même port
Tout cela
Produisant de l'autorité
Tout cela
Produisant de la compétitivité
De la rivalité et donc de la vraie insécurité
Toute une hiérarchie
Qui loin de s'opposer
Ne fait que se compléter !
Le fascisme est ainsi dans nos têtes
Partout chez lui, il fait la fête
La consommation de la soumission
La soumission de la consommation
Toutes les frustrations
Toutes les compromissions
Toutes les soumissions
Ont produit, produisent, produiront, du fascisme
Le capitalisme producteur de fascisme
Le fascisme producteur de capitalisme
Le fascisme peut changer de nom, il est malin
Nonobstant, peu importe son déguisement, c'est le même refrain
Inéluctablement, le fascisme ne produit que du fascisme !

Patrice Faubert ( 2015 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien (  http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "

Electoral victory
Of a political party like the “National front”
In France, is completely logical
The competition of the capital is its strategic engine
And so as of the school
It is the competition leech
To learn how to become the best
To learn how to become the best
The training of Fascism
The Fascism of the training
The competition, the hierarchy
Competition, jealousy
Are fascistic values
Thus, all more or less, been able the fascistic ideology
Fascism is said now democratic
Fascism is crafty one, adapting to very critical
Equal opportunity
To become the unequal ones, the unequal ones
Here well ordinary social Fascism
Everywhere
Very produced Fascism
Far right of capitalism
The poor, young people, vote for Fascism
It is thus thus populism
But nothing astonishing
Because it is what one learns
Because
Any competition is fascistic
Any hierarchy is fascistic
The roots are deep
Of humanity, Fascism digs the tombs
Roots ever extirpated which flood us
It is thus truly the opposite which would be astonishing
Not to realize it is disturbing!
In each country
It is practically same teaching
That begins with each child
To obey, be in competition
Not to reflect, be in tender
Since the cradle
To learn how to become an idiot
My, your, its, my, your, its
Language of the property, and here
All the Fascism which will follow
Like spectacular integrated
Where nothing any more can dissociate
There is a Fascism a little more social
As in France, the national party socialist, worse than the evil
Five kicks with the bottom, it is the social one
A Fascism hardly a little less social
Seven kicks with the bottom, it is national
Some and some ask again some
The sadomasochism of Fascism places order!
It was well the sorrow
Well before this world comes
125 million years ago
Two separate large families
Placental mammals
Marsupial mammals
But the placental ones with a larger brain
Longer gestation at the placental ones
But each geological period at its era
And there were also large mammals
Thus
Baluchitherium grangeri
7 m high, 8 m length, 20 tons
The evolution, nothing astonishes it
It was, approximately 35 million years ago
And it is the largest mammal having ever existed
More exactly of what could be found!
Admittedly, a little smaller
In report of alive, its alchemy
Like the thousands of inoffensive Supersaurus
Size of certain dinosaurs, one more
30 to 35 meters length, a true army
Like assembled horses
And with the attack of Fascism
And thus with the attack of capitalism
But there is approximately
65.5 million years
Like the twilight of the Cretaceous
An asteroid 10 km in diameter
At the reign of the dinosaurs, an end, wanted to put
Not really, moreover
Since the bird scoffs at us at any hour
Thus while being crushed on planet Is in hiding
Like five billion atomic bombs, a hell
Each bomb like Hiroshima
But with Eomaia scansoria
125 million years ago, the placenta already
And perhaps even, approximately 220 million years ago
From our time, 90 percent of the mammals are placental
Our great ignorance, of all, can be astonished
Therefore, a terrible collision
As in the universe, so much of other usual collisions
Fireball, 72000 km/h
6000 degrees Celsius in the first hours
End of the 15 m length crocodiles
End of certain 30 m length dinosaurs
The small which becomes an asset
World of ashes, ten degrees less
Waves of 300 m high, all becomes insane
And then, the reign of the mammals, it is to here us are us!
With all our wars
Who are our tics reference mark
It is not in our genes
But of the training like eternal sorrow
We engrammons of bad ideas
It is our ocean floor ever evaporated
Of all our conditioned horror
No freedom, no equality, no fraternity!
For this world without no dreamed
To see science fiction, a truce
“Our weapons are of honey” (1982)
Of (born in 1945) Pierre Pelot
Other more beautiful worlds
And too
Still a little in anarchy
Of (born in 1929) Ursula K. Le Guin
“Dispossessed” (1974) always of news
Another world, another company
For being filled with enthusiasm finally a little
And thus, all our imbeciles constructions
Less sand or other, erosion
And like an inevitable ransom
In the world, everywhere, floods
1999 still, the nuclear power plant of Blayais
In the Gironde, now it is known
When the dam is submerged
A catastrophe, of accuracy, avoided
Because happily
Good steam generators
And also the most famous flood
Because being able to be exceeded, most ashamed
And so much of other so heavy disasters
But, I will not make a course of them!
Since millenia
Since the end of the matrilinear one
This world without any war
Any education
Spirit is a educastration
Raising, obedience, tender
Conformism, imitation, tradition
It is well that Fascism
It is well that capitalism
It is what you want
It is what you have
For all that, you vote!
In the fascistic family
With the left version
With the version far left
With the right version
With the version far right
When all nourish the ones the others
Who of the ones the others are the apostles
And for badly-understanding
Refusal of what is obvious
The school, the university, the office, the factory, work in general, the religion, the sport
The police, the army, teaching, stardom, the ideology, with the same port
All that
Producing authority
All that
Producing competitiveness
Competition and thus of the true insecurity
A whole hierarchy
Who far from being opposed
Nothing but does be supplemented!
Fascism is thus in our heads
Everywhere at his place, he has fun
The consumption of the tender
The tender of consumption
All frustrations
All compromisings
All tenders
Produced, produce, will produce, of Fascism
The producing capitalism of Fascism
The producing Fascism of capitalism
Fascism can change name, it is malignant
Notwithstanding, it does not matter its disguise, it is the same refrain
Ineluctably, Fascism produces only Fascism!

Patrice Faubert (2015) puète, peuète, pouète, paraphysician ( http://patrice.faubert.over-blog.com/) Stalemate says the guest on “hiway index”