Presque ou tous les chants
Du moins, la plupart des chants
Sont guerriers ou militaires
Sont souvent de propagande, de guerre
Ainsi ( 1792 ) la Marseillaise
Et le moral des troupes lévite en baise
Cela devint l'hymne national français
Chaque camp politique se l'étant approprié, c'est un fait
Et aussi
Son chant de guerre dans chaque pays
En sport, c'est flagrant, il faut défendre sa patrie
Pour la Marseillaise
Moi, l'anationaliste, j'en parle à l'aise
Ce fut à l'origine
Quand la petite histoire se fait gamine
Le chant de guerre de l'armée du Rhin
Plus tard, escamoté de son côté vilain
Selon la façon de l'interpréter
Selon la façon de l'utiliser
Chant qui fut interdit
Par beaucoup de régimes politiques
Puis autorisé par beaucoup de régimes politiques
Dans son propre pays
Un chant souvent récupéré
Par différents régimes politiques
Dans son propre pays !
Et c'est en réalité
Ce qui est le plus souvent oublié
Un monarchiste modéré
Feu ( 1760 - 1836 ) Rouget de Lisle, qui sut l'inventer
Grâce à cela, à la guillotine, il put échapper
Au début, ce chant fut adopté par la bourgeoisie révolutionnaire
Ce sont surtout des marseillais qui la chantèrent
D'où son surnom de Marseillaise, peuchère
Chant patriotique
Chant politique
Toujours il fit polémique
En 1931
Il est en Espagne
En 1917
Il est en Russie
En 1973
Il est au Chili
Chant passe-partout
Une sorte de fourre-tout
C'est surtout toute une symbolique
S'adaptant à toutes les mimiques
Or, tout chant de guerre
Est forcément de la propagande militaire
Pour fortifier et flatter le nationalisme
La nation, la patrie, le pays, le fascisme !
Un peu comme le racisme
Qui est inhérent au nationalisme
Et aussi à l'antisémitisme et au sexisme
Tant de mamelles pour le fascisme
Comme en Amérique du Nord
Esclaves noirs, indiens, on leur fit un mauvais sort
Les blancs s'en servirent comme cobayes
Diverses expérimentations et vaccinations, de parfaits cobayes
La France aussi eut ses colonies
Et de tout cela, elle profita ainsi
Et à un moment de son histoire
Impossible de ne pas le croire
Chaque pays
Eut ses cobayes, ses esclaves, ses colonies
Des noirs, des indiens, des femmes, des enfants
Et même quelquefois des blancs
Bref, l'esclavage, de mauvais traitements
Et ce, pour toutes sortes de gens
Une science des corps serviles
Toujours aujourd'hui, mais en beaucoup plus subtil
Il y a maintenant des cobayes volontaires
Pour la recherche pharmaceutique, contre compensation pécuniaire
Porosité des échanges et des savoir-faire
Mais hélas, dans le tout réactionnaire
L'exploitation, l'utilisation, l'expérimentation de la misère !
Et à quoi bon, alors
Si à tous les âges de la vie
Le cerveau fabrique des nouveaux neurones
Si c'est toujours la réaction qui ronronne
Et encore faut-il bien se servir de son cerveau
Pour ne pas devenir totalement idiot
Et à quoi bon, ainsi
Si à tous les âges de la vie
De l'étonnante régénération cellulaire
Du cerveau, pour ne pas y voir clair
Environ 700 nouvelles cellules de notre hippocampe
Pour notre mémoire, chaque jour, une sacrée rampe
Mais de toutes façons
Chaque cerveau est façonné par les diverses opinions
Son environnement personnel en étant le maçon
Selon les époques, le cerveau eut plusieurs appellations
La grande pompe
La grande machine
Le grand standard
Le grand ordinateur
Un cerveau pourtant inachevé à la naissance
Et à chaque nouveau jour, une sorte d'obsolescence
Des circuits cérébraux codés par l'environnement
Et tout être humain en est inconscient
De la maturation au fil des années
Selon le conditionnement de la société
Et une engrammation socioculturelle pour nous contrôler !
Car la domination tire sur nos ficelles
Nous en sommes les pantins, son réel
L'information d'hier
Est comme celle d'aujourd'hui
L'information d'aujourd'hui
Est comme celle d'hier
Toujours des faits divers
Toujours diverses guerres
Toujours diverses misères
De l'individu à la société
De la société à l'individu
Et c'est ainsi
Que parut dans le " Journal officiel "

" Est déchu de la nationalité française à dater
du 2 août 1940, monsieur de Gaule ( Charles-André-Joseph-Marie )
né le 22 novembre 1890 à Lille ( Nord ), s'étant rendu à l'étranger
sans ordre de mission régulier "

Fait à Vichy, le 8 décembre 1940

Et d'un temps l'autre du même évènement
Revoilà la déchéance de nationalité
Pour d'autres groupes, d'autres gens
Certes, diverses raisons, il y a du décadré
Pas étonnant, si aux élections régionales
2015, en France, 51,5 pour le " Font national "
Policiers et militaires, l'extrême droite du capital
Ils ont voté, et puis après ?
Policiers et militaires, 51,5 pour cent, c'est un fait
Mais finalement, c'est normal
Ce sont des mercenaires du capital
C'est l'électorat logique du " Front national "
Pas seulement les employés et ouvriers
Tant les femmes que les hommes, c'est partagé
Quand le désespoir n'est pas informé
Pour sa tyrannie, il peut voter
Et puis
En France ou ailleurs
Les droites sont à l'heure
Toute élection se gagne sur la droite
Et de toutes façons, il n'y a que des droites !
C'est une terrifiante constatation
Surtout pour la nouvelle génération
Qui assure au capital sa régénération
De ce fait, c'est toujours la confusion
Il y a beaucoup de divers partis
Mais pour un seul et même dit
Il y a beaucoup d'organisations
Mais aucune ne veut une vraie révolution
Pour abolir l'argent, pour abolir l'armée, pour abolir la hiérarchie
Pour abolir l'Etat, pour abolir les classes sociales, pour l'anarchie
Et dans la confusion
Se renforce toujours la réaction
Surtout l'extrême droite du capital
C'est l'historique du grand banal
Chômage, misère, corruption, abêtissement
Police, armée, réaction, tyran
Anarchie ou barbarie
Révolution sociale intégrale ou tyrannie !
Car nous passons nos vies
Dans un perpétuel gâchis
De toute une impressionnante paperasserie
Quand toute vie est de la bureaucratie
Il faut remplir des papiers
Pour avoir le droit d'exister
Sinon, il n'y a plus qu'à crever
Sécurité sociale, emploi, logement
Pour l'école, l'université, et tout est à l'avenant
Toujours remplir des papiers
Quelque chose, toujours, il faut prouver
C'est plus facile
De tuer 12 jeunes Kurdes de 18 à 25 ans
Assassinés par des fascistes, par des déments
Des civils tués par balles
Mais avec la police turque, c'est banal
Et cela se passe en ce moment
Dans ce monde totalement aberrant
Avec aussi toute une fausse contestation
Qui s'invite sur les plateaux de télévision
Elle peut se déguiser en gauchiste
Mais sous le masque, c'est toujours le capitaliste
De Canal plus à Canal moins
C'est le plus souvent aussi crétin
Avec Bolloré, ou du plus malin
L'esprit critique reste forcément sur sa faim !
Les gens sont comme des enfants
Et comme figure paternel, il y a le tyran
Et ils sont toujours bernés par les dominantes et les dominants
Quand le spectacle de la contestation
N'est que le spectacle de la domination
Qui se fait passer pour de la contestation
La contestation de la domination
N'est pas la domination sur la contestation
Le monde est si pourri
Que cela permet tous les jeux de la loterie
Et c'est le Powerball, Euro Millions américain
Et son jackpot, le plus gros lot de l'histoire
Qui eut lieu le 13 janvier 2016, on peut le croire
1,5 milliard de dollars comme gain
Mais seulement une probabilité
Sur 292 201 338 de gagner
Et aussi 246 fois plus, dans l'ordre des probabilités
Pour qui joue, par la foudre, d'être frappé
Toute illusion appauvrit
Toute prise de conscience enrichit
Et maintenant à la télévision du capital
La fausse contestation s'invite et y devient banale
Un sous-gauchisme télévisé
Pour de la révolution, justement, ne pas parler
Mais c'est logique, c'est la chaîne de Bolloré
Ou d'autres propriétaires des radios et des télés
Ainsi, pérorer de subversion
Pour mieux la dénaturer, la récupérer, c'est cela la télévision
Les bourgeoisies aiment les salons
Animés par des experts en récupération !

Patrice Faubert ( 2016 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien (  http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "

Almost or all songs
At least, most of the songs
Are warriors or military
Are often propaganda, war
Thus (1792) the Marseillaise
And the morale of the troops levitates in fucking
It became the French national anthem
Each political camp is appropriate, it is a fact
And also
His war song in every country
In sport, it's obvious, you have to defend your homeland
For the Marseillaise
I, the anationalist, I speak at ease
This was originally
When the little story is childish
The war song of the Rhine army
Later, retrenched from his naughty side
According to the way of interpreting it
Depending on how to use it
Singing that was forbidden
By many political regimes
Then allowed by many political regimes
In his own country
A song often recovered
By different political regimes
In his own country!
And it's actually
What is most often forgotten
A moderate monarchist
Fire (1760 - 1836) Rouget de Lisle, who knew how to invent it
Thanks to that, at the guillotine, he could escape
At first, this song was adopted by the revolutionary bourgeoisie
It was especially Marseilles who sang it
Hence his nickname of Marseillaise, peuchère
Patriotic singing
Political song
Always he was controversial
In 1931
He is in Spain
In 1917
He is in Russia
In 1973
He is in Chile
Singing mat
A kind of tote
It's mostly a symbolic
Adapting to all mimicry
Any war song
Is necessarily military propaganda
To strengthen and flatter nationalism
The nation, the country, the country, fascism!
A bit like racism
Which is inherent in nationalism
And also to anti-Semitism and sexism
So many udders for fascism
As in North America
Black slaves, Indian, we gave them a bad spell
The whites used it as guinea pigs
Various experiments and vaccinations, perfect guinea pigs
France also had its colonies
And of all that, she benefited
And at some point in its history
Can not believe it
Each country
His guinea pigs, his slaves, his colonies
Blacks, Indians, women, children
And sometimes even whites
In short, slavery, ill-treatment
And this, for all kinds of people
A science of servile bodies
Still today, but much more subtle
There are now volunteer guinea pigs
For pharmaceutical research, for pecuniary compensation
Porosity of exchanges and know-how
But alas, in the all reactionary
Exploitation, use, experimentation of misery!
And what's the point, then
If at all ages of life
The brain makes new neurons
If it's still the reaction that purrs
And still it is necessary to use one's brain
To not become totally stupid
And what's the point?
If at all ages of life
Amazing cellular regeneration
From the brain, so as not to see clearly
About 700 new cells of our hippocampus
For our memory, every day, a sacred ramp
But anyway
Every brain is shaped by diverse opinions
His personal environment being the mason
According to the times, the brain had several names
The big pump
The big machine
The big standard
The big computer
An unfinished brain at birth
And every new day, a kind of obsolescence
Brain circuits coded by the environment
And every human being is unconscious
Maturation over the years
According to the conditioning of society
And a socio-cultural engrammation to control us!
Because domination pulls on our strings
We are the puppets, his real
Yesterday's information
Is like today's
Today's information
Is like yesterday's
Always various facts
Always various wars
Always various miseries
From the individual to society
From society to the individual
And it is so
What appeared in the "Official Journal"

"Is deprived of French nationality to date
of August 2, 1940, Mr. de Gaule (Charles-André-Joseph-Marie)
born November 22, 1890 in Lille (Nord), having traveled abroad
without a regular mission order "

Done at Vichy, December 8, 1940

And at a time the other of the same event
Here is the lapse of nationality
For other groups, other people
Certainly, various reasons, there is decadré
No wonder, if in the regional elections
2015, in France, 51.5 for the "National Font"
Police and military, the extreme right of capital
They voted, and then after?
Police and military, 51.5 percent, it's a fact
But finally, it's normal
They are mercenaries of capital
This is the logical electorate of the "National Front"
Not just employees and workers
Both women and men, it is shared
When despair is not informed
For his tyranny, he can vote
And
In France or elsewhere
The rights are on time
Any election wins on the right
And anyway, there are only rights!
It's a terrifying finding
Especially for the new generation
Who assures the capital its regeneration
Because of this, it's always confusing
There are many different parties
But for one and the same
There are many organizations
But none wants a real revolution
To abolish money, to abolish the army, to abolish the hierarchy
To abolish the state, to abolish social classes, for anarchy
And in the confusion
Always reinforces the reaction
Especially the extreme right of capital
This is the history of the grand banal
Unemployment, misery, corruption, stupidity
Police, army, reaction, tyrant
Anarchy or barbarity
Integral social revolution or tyranny!
Because we spend our lives
In a perpetual mess
All the impressive paperwork
When all life is bureaucracy
You have to fill in papers
To have the right to exist
Otherwise, there is nothing left to do but
Social security, employment, housing
For school, university, and everything is in keeping
Always fill in papers
Something, always, you have to prove
It's easier
Kill 12 young Kurds from 18 to 25 years old
Murdered by fascists, by insane
Civilians killed by bullets
But with the Turkish police, it's banal
And this is happening right now
In this totally absurd world
With also a whole false challenge
Who's invited on television sets
She can disguise herself as a leftist
But under the mask, it's always the capitalist
From Canal Plus to Canal moins
It's more often than not moron
With Bolloré, or the smartest
The critical spirit remains inevitably on his hunger!
People are like children
And as paternal figure, there is the tyrant
And they are always fooled by the dominant and dominant
When the show of protest
Is only the spectacle of domination
Who pretends to be protesting
The challenge of domination
Is not the domination over the challenge
The world is so rotten
That this allows all games of the lottery
And it's the Powerball, American Euro Millions
And his jackpot, the biggest jackpot in history
On January 13, 2016, we can believe it
1.5 billion dollars as gain
But only a probability
On 292 201 338 to win
And also 246 times more, in the order of probabilities
For who plays, by the lightning, to be struck
Any illusion depletes
Any awareness enriches
And now on the capital TV
The false challenge invites itself and becomes banal
TV sub-leftism
For revolution, precisely, do not speak
But that's logical, it's the Bolloré chain
Or other owners of radios and TVs
Thus, to portray subversion
To better distort it, to recover it, it is that television
The bourgeoisies love the salons
Animated by recovery experts!

Patrice Faubert (2016) puète, peuète, pouete, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/) Pat says the guest on "hiway index"