Pour les femmes, hier
Qu'aujourd'hui moins sévère
Tout, pouvant s'inverser
D'un temps l'autre
D'un pays l'autre
Ô étrangeté
Ainsi
Feu ( v 1508 - v 1457 ) de notre ère
La pharaonne Hatchepsout, divine adoratrice
Volupté, sexualité, fertilité, pénis
Grande liberté sexuelle pour les dames
Plus aucune, de nos jours, véritable drame
Certes
Il fallait combler les dieux
Amon, Hathor, pour ne citer qu'eux
Il y avait la fête de l'ivresse
Tout étant permis dans cette liesse
L'on devait sexer
Dans la débauche, besogner
Le contraire de ce monde, égrotant
De ce monde finissant, toujours, donc, se plaignant
Comme une force centripète
Le faisant toujours plus bête
Une nuit de février 2019 à Paris
Au moins 3622 sans aucun abri
Tout y étant, par la misère, précarisation submergée
Que l'on ne peut même plus dissimuler
Et de plus en plus de décérébration
Faisant les beaux jours de la réaction
D'extrême gauche, de gauche
D'extrême droite , de droite
Donc, il s'agit de toutes les représentations
De la réaction !
Et aux crétins, crétines, idiotes, idiots
Je préfère encore, c'est dire, les intellos
Alors qu'il n'y a pourtant
Que de faux intellos ou presque, c'est édifiant
Un peu comme le faux humour
Qui abonde de nos cyniques jours
Cela passe à la télé
Attention
Allez-y, applaudissez
Attention
Allez-y, riez
Police démocratique du rire
Police démocratique de la pensée
De quoi vraiment frémir
De quoi vraiment être terrifié
Comme jadis, pour les mines, houillères
Ne tolérant aucun réfractaire
Chaque fosse avait son identité
Et avec différentes mentalités
SSB, une police privée
Pour le travail de la mine, surveiller
Et même les familles ne pouvaient y échapper
De 1949 jusqu'à ce que tout soit fermé
Plus de quarante ans, cela a duré
Activités politiques
Activités artistiques
Par SSB, tout était contrôlé
SS tout court aurait été mieux approprié
Certes, le mineur, le plus souvent, préférait la fermer
Car, gratuitement, il était chauffé et logé !
Une police en uniforme noir
Comme les SS, à ne pas croire
Ce Nord-Pas-de-Calais
Cela aura duré pendant 270 ans, il est vrai
Tout est génocidaire
De ce monde si parfaitement contre-révolutionnaire
Du génocide amérindien
Très jadis, 60 millions
Très aujourd'hui, 6 millions
De ce monde au tout vilain
Au tout faussement ressemblant
Comme Macron le politicard
Comme d'autres, jouant au salopard
Avec feu ( 1920 - 1959 ) Boris Vian
Tant vocalement que physiquement
Sans compter
Au tout vraiment ressemblant
La barbarie sachant sans cesse se renouveler
6 août 1945, Hiroshima, début de l'anthropocène
La vilenie humaine toujours en scène
Et puis, des espèces menacées d'extinction
Mais rien de concret, de vrai, contre toutes les pollutions
Comme si, de tout, l'on voulait l'extermination
L'espèce humaine ne faisant pas exception
40 pour cent des espèces de pollinisateurs invertébrés
Abeilles sauvages, bourdons, papillons
Sont déjà des espèces en voie de disparition
Toute une résonance émotionnelle
Toute une contagion émotionnelle
Toute une peste émotionnelle
Mais dans la persévérance de l'ineptie
Certes, un peu de résistance, aussi
Comme pour les cellules de l'esprit
Vivement l'autophagie
Pour les cellules intactes, conserver
Pour notre esprit, régénérer
Conscience des stimulus
Striatum qui nous fait gugusse
Recherche de dopamine
Via l'environnement socioculturel, sa véritable mine
Manipulation du plaisir
Théorème de Stokes, des faux désirs
Apprendre l'épistémologie du cerveau
Pour ne plus être manipulé par lui
Consciemment, surtout inconsciemment, véritable défi
Et chez l'être humain, plusieurs cerveaux, pour bien se lire
Pour d'avec cette monstrueuse société, en finir !

Patrice Faubert ( 2019 ) puète, peuète, pouète paraphysicien (  http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "

For women, yesterday
That today less severe
Anything that can be reversed
From one time to another
From one country to another
O strangeness
So
Fire (v 1508 - v 1457) of our era
Pharaoh Hatshepsut, divine worshiper
Voluptuousness, sexuality, fertility, penis
Great sexual freedom for ladies
No more, nowadays, real drama
Certainly
It was necessary to fill the gods
Amon, Hathor, to name a few
There was the feast of drunkenness
All things being allowed in this jubilation
We had to sex
In debauchery, job
The opposite of this world, squelching
From this world ending, always, therefore, complaining
As a centripetal force
Making it ever more stupid
One night of February 2019 in Paris
At least 3622 without any shelter
All being there, through misery, submerged precariousness
That we can not even hide anymore
And more and more decerebration
Making the good days of the reaction
Far Left, Left
Far right, right
So, it's all representations
From the reaction!
And the morons, idiots, idiots
I still prefer, that's to say, the nerds
While there is
What false intellectuals or almost, it is edifying
A bit like fake humor
Who abounds in our cynical days
It goes on TV
Warning
Go ahead, applaud
Warning
Go ahead, laugh
Democratic Police of Laughter
Democratic police of thought
What to really shudder
What's really terrified
As before, for mines, coal mines
Do not tolerate any refractory
Each pit had its identity
And with different mentalities
SSB, a private police
For mine work, monitor
And even families could not escape it
From 1949 until everything is closed
More than forty years, it lasted
Political activities
Artistic activities
By SSB everything was controlled
SS would have been better suited
Admittedly, the minor, more often than not, preferred to close it
Because, for free, it was heated and housed!
A black uniform police
Like the SS, do not believe
This Nord-Pas-de-Calais
It will have lasted 270 years, it's true
Everything is genocidal
From this world so perfectly counterrevolutionary
Native American genocide
Very old, 60 million
Very today, 6 million
From this world to everything naughty
At all falsely similar
Like Macron the politicard
Like others, playing the bastard
With fire (1920 - 1959) Boris Vian
Both vocally and physically
Not to mention
At all really like
The barbarity knowing constantly renew itself
August 6, 1945, Hiroshima, beginning of the Anthropocene
The human villain always on stage
And then, endangered species
But nothing concrete, true, against all pollution
As if, of all, we wanted the extermination
The human species is no exception
40 percent of invertebrate pollinator species
Wild bees, bumblebees, butterflies
Are already endangered species
A whole emotional resonance
An emotional contagion
All an emotional plague
But in the perseverance of ineptitude
Certainly, a little resistance, too
As for the cells of the mind
Highly autophagy
For intact cells, keep
For our spirit, regenerate
Awareness of stimuli
Striatum who makes us gugusse
Dopamine research
Via the socio-cultural environment, its real mine
Handling pleasure
Stokes theorem, false desires
Learn the epistemology of the brain
To no longer be manipulated by him
Consciously, especially unconsciously, real challenge
And in humans, many brains, to read well
For with this monstrous society, to finish!

Patrice Faubert (2019) puete, peuete, paraphysician poet ( http://patrice.faubert.over-blog.com/) Pat says the guest on "hiway index"